Les négociations commerciales pour l’agroalimentaire dans l’impasse

Alors que les discussions entre les grands distributeurs alimentaires et les fournisseurs se sont achevées lundi, de nombreux dossiers restent en suspens. Plusieurs désaccords entre les différents acteurs pourraient en effet prolonger les négociations de quelques semaines.

Serge Papin, médiateur des relations commerciales agricoles, a reçu plus de dossiers de contentieux que les autres années. Plus d’un accord sur trois n’a pas été signé. Le dépôt de ses mésententes permet de prolonger le délai des négociations de deux mois, tout en évitant les sanctions financières auxquelles s'exposent les parties impliquées quand la date butoir est dépassée. Les principaux conflits concernent la filière porcine, une partie des produits laitiers et les fruits et légumes.

Julien Denormandie compte réunir les représentants de chaque secteur « à partir de la fin mars », les menaçant d’une nouvelle loi si aucun accord n’était trouvé. « Si la grande distribution, si les industriels ne changent pas, les agriculteurs vont disparaître », a déclaré le ministre au micro d’Europe 1.



Source : europe1.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)