L’oignon doux des Cévennes en pleine tempête

Après les pluies torrentielles de septembre 2020, les producteurs ont du mal à se relever. Le 19 septembre dernier, 710 mm d'eau se sont abattus en six heures sur Mandagout et Valleraugue, dévastant de nombreuses parcelles agricoles en terrasses utilisées dans la production d’oignons doux.

Avec la moitié des producteurs de la région touchée, les aides tardent à arriver alors que commence le temps de la plantation des semis. « La profession est en colère, car les aides gouvernementales ne sont pas à la hauteur des pertes », rage Myriam Boyer, productrice d'oignons doux à Taleyrac.

Si certains producteurs tentent de relancer leur activité, les coûts engendrés par les travaux de réparation sont conséquents sur le budget des agriculteurs. « Nous avons donné tous les devis réclamés et on nous promet une réponse en septembre. On devrait toucher 45 % non pas des devis, mais des estimations des experts. Cela devrait à peine payer le carburant de notre tracteur et de la pelle mécanique », déplore Cécile Journet qui vient avec son mari de reconstruire de nouvelles terrasses. « Franchement, il y a des jours où on se demande si on ne va pas tout lâcher et partir ailleurs ».

Thomas Vidal, directeur de la coopérative Origine Cévennes, se révèle peu optimiste sur la situation : « Aujourd'hui, les producteurs travaillent sur leurs parcelles, mais ils sont inquiets. L'argent n'a pas été versé. Et on ne sait rien. Qui va toucher combien ? Quand ? », s’interroge-t-il.



Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)