Des cellules solaires transparentes pour alimenter les serres

De plus en plus de fruits et légumes sont aujourd'hui cultivés sous serres. Toutefois le défi posé par cette méthode de culture reste l'alimentation de la structure en énergie avec pour objectif d'accéder à une meilleure autonomie. 

Une équipe de chercheurs de l'Université d'État de Caroline du Nord s'est donc penchée sur la question dans le cadre d'une expérience visant à équiper les vitres d'une serre de cellules organiques solaires semi-transparentes (ou ST-OSC). Pour réaliser l'expérience, de la laitue frisée rouge a été exposée à différents types de verres et différentes longueurs d’onde de lumière, sans changer les autres variables identiques et notamment la température, la concentration de CO2 et les niveaux d'eau et d'intrants.

Résultat, les cellules solaires ont fournit l'énergie nécessaire à la serre, en régulant sa température, sans impacter la croissance des plantes. « Nous avons été un peu surpris, il n’y a pas eu de réelle réduction de la croissance ou de la santé des plantes. Cela signifie que l’idée d’intégrer des cellules solaires transparentes dans les serres peut être concrétisée », déclare la biologiste Heike Sederoff de l'Université d'État de Caroline du Nord. 

L'innovation de ces cellules réside dans leur flexibilité, celles-ci pouvant absorber différentes longueurs d’onde selon le réglage choisi, à la différences des cellules photovoltaïques conventionnelles. 

Une réelle avancée donc dans la construction de serres neutres en énergie, la serriculture pouvant nécessiter plus d'énergie que d'autres types d'agricultures.     

« Sur la base du nombre de personnes qui m’ont contacté au sujet des serres à énergie solaire lorsque nous avons publié des travaux antérieurs, il y a beaucoup d’intérêt de la part de nombreux producteurs. Je pense que cet intérêt ne fera que croître. Nous avons vu suffisamment de prototypes et de preuves de concept pour savoir que cette technologie est viable en principe, nous avons juste besoin de voir une entreprise franchir le pas et commencer à produire à grande échelle », conclut O’Connor.



Source : trustmyscience.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)