Marché européen de la pomme de terre (semaine 13)

Les usines hollandaises ne prennent aucun volume au-delà des contrats

Marchés physiques européens
Récapitulatif des cours €/t (source : NEPG) :

Belgique
Message des marchés Fiwap / PCA :
Pommes de terre industrielles : marchés toujours calmes, avec peu d’acheteurs actifs face à peu d’offre concrète (dû en partie au retour des activités au champ). L’export reste très difficile en raison de problèmes logistiques et des coût élevés de transport.

Fontane : principalement 5,00 €/q, calme ;
Challenger : 5,00 – 6,50 €/q, calme ;
Bintje : non coté par manque de transactions. La qualité très diverse des lots de Bintje mène à de rares transactions observées entre 5,00 et 11,00 €/q.

Marché du frais : les échos divergent quelque peu concernant les ventes en (grande) distribution mais globalement l’activité reste correcte et plus élevée qu’avant la crise. L’offre générale semble limitée en variétés à chair ferme (stocks faibles), et plus large en variétés à chair tendre. Les cours sont stables, voire fermes dans les catégories de qualité les plus exigeantes. Les premières primeurs importées font leur apparition dans les rayons.

Chairs fermes : la qualité top reste difficile à trouver en raison des faibles rendements initiaux, et de divers défauts signalés (PSE trop élevés, tubercules flétris, coups bleus…) La qualité moyenne se situe entre 20,00 et 25,00 €/q, et la qualité supérieure (rare) se négocie à prix plus élevés (jusque 30,00 €/q) ;

Chairs tendres et farineuses : l’offre en qualité lavable n’est pas excessive et les cours sont stables à partir de 10,00 au producteur et jusque 15,00 €/q par exemple lorsque lavabilité ET bonne cuisson sont au rendez-vous.

Marché à terme
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm +:

Pays-Bas
Les différents commerces de produits transformés restent freinés par les (re)confinements et la fermeture prolongée de l’HoReCa et de l’évènementiel. Les usines hollandaises produisent donc prudemment et ne prennent aucun volume au-delà des contrats en cette période toujours trop incertaine. Les cotations pour l’industrie sont donc en légère baisse. Sur les marchés intérieurs du frais, les ventes en distribution conservent un « plus » de l’ordre de 10 % par rapport à « l’avant Coronavirus ».

France
La baisse des cours est ressentie sur l’ensemble des marchés industriels et peu d’usines sont à l’achat mais le négoce intermédiaire (français mais aussi allemand) est présent. Globalement les contrats sont enlevés sans retard. A l’export, le marché est toujours anormalement calme, avec des prix stables ou légèrement baissiers. La présence d’acheteurs des pays de l’Est est de retour dans certains bassins mais le contexte de prix reste difficile.

Pdt industrielle, vrac, départ, hTVA, Nord Seine, €/qt, min – max (moy) (RNM) :

Allemagne
Marché du frais (hâtives et mi-hâtives) : prix des chairs fermes inchangés à 10,83 €/q (avant dernière cotation), et inchangés également en chairs tendres/farineuses à 10,25 €/q (avant dernière cotation). Mais la marchandise issue des stockages caisses – palettes en frigo est 3 € plus élevée (voir prix REKA dans tableau).
En février, la consommation de pommes de terre en l’état était en hausse de 2,5 % par rapport à février 2020. Suite aux tares de plus en plus élevées, et aux surcoûts de la conservation (nouveaux antigerminatifs, groupe froid), on signale des difficultés financières de plus en plus compliquées dans certaines exploitations. Et le nouveau confinement « de Pâques » ne facilite pas les choses…
Marché de la transformation en légère baisse : 7,50 – 8,00 €/q pour Innovator (8,25-8,75 € la semaine passée) ainsi que pour Agria à 6,50 – 7,00 €/q (7,25 – 7,75 €/q), Challenger 7,00 – 7,50 €/q (7,75 – 8,25 €) et Fontane à 6,50 – 7,00 €/q (7,25 – 7,75 €/q). Variétés chips / croustilles stables mais fermes : 9,00 à 13,00 €/q.
Plantation des hâtives indigènes : dans les régions de hâtives (Palatinat, Baden-Württemberg, Rhénanie, région du Burgdorf (en Basse Saxe), les plantations sous voiles sont finies, et les plantations sans protections sont bien en route.

En période de départ champs, il faut retirer 1,00 €/q à ces prix pour frais de triage

Pommes de terre bio : prix producteurs inchangés de 40,00 €/q (toutes variétés et marchés confondus), rendues négoce.

Grande-Bretagne
Prix moyen marchés libres pour la semaine se terminant le 20/03/21 : 147,02 £/t (soit +/- 162 €/t), en baisse de 4,02 £/t (-2,7 %).

Pour plus d'informations :
FIWAP
www.fiwap.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)