Gel : désespoir dans la filière arboricole française

La vague de froid des derniers jours a provoqué des dégâts considérables sur une grande partie du territoire. Les températures glaciales de ce début de mois sont une catastrophiques pour les arboriculteurs français. Dans de nombreuses régions de France, le thermomètre est descendu en dessous de 0°C. Jusqu'à -5°C, voire -7°C dans le sud du pays. 

Serge Bousquet-Cassagne, président de la chambre d'agriculture de Lot-et-Garonne affirme « 50 % du chiffre d'affaires de l'agriculture départementale est à terre. C'est une catastrophe. Je n'avais pas connu pareille situation liée au gel depuis 1991 ». Les producteurs du département ont pourtant tout tenté pour sauver leur production : bottes de paille brûlées, aspersion et même hélicoptères. Pour Serge Bousquet-Cassagne, 70 à 80% de la production de pommes du département a été détruite par le gel. « Nous allons demander la reconnaissance de calamités agricoles à l'Etat, mais aussi saisir la MSA, pour mettre la pédale douce sur les contraintes judiciaires, et les banques, pour revoir les remboursements de prêts ». 

Même son de cloche dans la vallée du Rhône. Les arboriculteurs n'ont pas réussi à lutter contre le gel qui a touché les vergers dans la nuit de mercredi à jeudi. Pour Daniel Betton installé à Mercurol-Veaunes (Drôme) et qui exploite 55 hectares de vergers d'abricotiers « Au moins 80 % de notre production est touchée. La température est devenue négative à partir de minuit et sur les coups de 7 heures, on est descendu à -4 degrés. Un petit vent a empêché la chaleur de se diffuser correctement ».  

D'après Bruno Darnaud, secrétaire de la chambre d'agriculture de la Drôme, en charge de l'arboriculture « On a des avances de végétation d'au moins 15 jours par rapport aux autres années, ce qui fait que les conséquences s'annoncent redoutables puisque les abricots en étaient déjà au stade de petits fruits Les arboriculteurs ont lutté toute la nuit. Ceux qui ont irrigué pour protéger ont eu l'effet inverse, tant le froid était sec, ils se sont retrouvés avec jusqu'à 4 centimètres de givre sur certains arbres. 



Source : ladepeche.fr / boursorama.com
Photo : AFP / Jeff Pachoud


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)