Les pommes et les poires sud-africaines commencent à arriver au Royaume-Uni

Hortgro, l'organisation des producteurs de fruits d'Afrique du Sud, se réjouit du début d'une saison prometteuse de fruits supérieurs, alors que les pommes et les poires commencent à arriver au Royaume-Uni.

La campagne de marketing 2021, qui en est à sa 13e année, vise principalement à cibler le commerce et les consommateurs par le biais de publications industrielles sur les réseaux sociaux, ainsi que d'afficher de nouvelles recettes.

Jacques du Preez, directeur général d'Hortgro pour le commerce et les marchés, commente la récolte de fruits de cette année : « Dans l'ensemble, tout semble très bon jusqu'à présent. Il n'y a pas eu de vagues de chaleur excessives comme lors des saisons précédentes, ce qui a entraîné une absence quasi totale de « coups de soleil. » Les nuits plus fraîches ont également contribué à un très bon développement des couleurs. » 

On estime actuellement que pour la saison 2021, l'industrie des fruits supérieurs verra une augmentation de 4 % par rapport à l'année dernière. Les exportations de pommes sud-africaines atteindront 38,25 millions de cartons, avec une augmentation de 20 % pour la variété de pomme Cripps Red en particulier. Hortgro signale une augmentation de 6 % des exportations de poires, qui atteindront 17,8 millions de cartons, avec une augmentation estimée à 6 % pour la variété la plus exportée, Packham's Triumph.

Ces volumes supérieurs à la moyenne de pommes et de poires sud-africaines sont principalement dus à l'entrée en production de jeunes vergers et à des conditions climatiques plus favorables tout au long de l'hiver et de l'été.

Depuis novembre de l'année dernière, Hortgro a engagé les parties prenantes impliquées, en particulier le port du Cap, à s'attaquer aux retards d'expédition. M. Du Preez explique : « Des forums hebdomadaires viennent d'être mis en place avec les autres industries fruitières, les autorités portuaires concernées, les compagnies maritimes, les exportateurs et les fournisseurs de services logistiques, où les problèmes logistiques sont abordés. » La pénurie mondiale de conteneurs vides reste cependant un défi, mais un certain soulagement est attendu à partir de la fin avril.

M. Du Preez explique également que l'industrie fruitière sud-africaine s'est bien adaptée en étant capable d'atténuer l'impact de la pandémie de la Covid-19. « Au départ, il y avait quelques coûts supplémentaires et cela a provoqué une grande incertitude, mais le secteur et les consommateurs se sont rapidement adaptés au nouvel environnement. Les fruiticulteurs ont l'habitude de relever de nouveaux défis et de s'adapter, mais cette fois-ci, il s'agissait d'un défi de taille », commente M. Du Preez.

Sur la lancée, le Covid-19 a amplifié l'importance de la santé et d'une alimentation saine. Bien qu'il soit encore trop tôt pour comparer la consommation de 2021 à celle de 2020, la demande de produits frais est relativement saine. « L'année dernière, les ventes de fruits et légumes ont augmenté de manière significative, et le sentiment est que cette tendance va se répercuter sur cette année. Mais les dépenses de consommation sont sous pression et cela restera un défi. » 

Pour plus d'informations :
Hortgro
Tél. : +27 (0)21 870 2900
www.hortgro.co.za


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)