Déclaration sur la découverte de la maladie du bananier au Pérou (Foc TR4)

Cette semaine, AgroFair a été surprise par un premier cas de maladie fongique du bananier Fusarium oxysporum spp cubense Tropical Race 4 (Foc TR4), identifié au Pérou. Le Fusarium appartient à la grande famille des champignons présente dans le monde entier et qui affecte de nombreuses cultures. Le Foc est spécifique aux bananes, mais le Foc TR4 est un mutant qui est le premier à pouvoir affecter la banane Cavendish, principale banane d'exportation introduite en raison de sa résistance aux variantes antérieures du Foc.

Le FoC TR4 est déjà largement présent en Asie et en Afrique, il a été trouvé pour la première fois en Colombie l'année dernière et a maintenant été détecté au Pérou. AgroFair s'approvisionne en grandes quantités de bananes biologiques au Pérou. La culture de ces bananes n'est pas immédiatement menacée.

Mesures
La plantation touchée a maintenant été complètement isolée et des mesures ont été prises pour protéger les autres plantations contre l'introduction du champignon. À cette fin, un ensemble de mesures phytosanitaires a été pris, comme spécifié dans le supplément TR4 de la norme GlobalGAP. Les bananes elles-mêmes ne sont pas infectées par le champignon, celui-ci n'ayant atteint que les racines et la tige de la banane à partir du sol.

Solutions
Aucun traitement curatif des plantations affectées par le TR4 n'est possible. L'isolement et la protection des plantations saines est le seul remède. C'est pour cette raison qu'AgroFair a commencé à former et à informer les producteurs il y a plusieurs années. AgroFair préside également la Task Force TR4 du Forum mondial de la banane. AgroFair a également exhorté les autorités péruviennes à prendre des mesures fortes et collectives dans toute la zone de culture et a proposé son aide pour cartographier les contaminations éventuelles.

« Notre équipe locale au Pérou intensifie la formation des agriculteurs grâce à une offre de formation en ligne ».

« Plusieurs universités travaillent sur des variétés de bananes résistantes. On espère que cela permettra de trouver une solution. Toutefois, il est possible que les caractéristiques d'une telle banane résistante, telles que sa forme et son goût, soient différentes ».

Une autre solution possible serait de cultiver les bananes Cavendish dans une structure à faible densité en combinaison avec d'autres plantes et arbres. Dans un tel arrangement, la susceptibilité des plantes semble être plus faible. Toutefois, le prix de revient de ces bananes sera sensiblement plus élevé, beaucoup plus proche du coût écologique et social intégral (coût réel).

Perspective
« Nous ne prévoyons pas de changement dans l'offre de bananes péruviennes au cours des prochains mois. Nous espérons que la politique mise en place pour empêcher la propagation du champignon dans la zone de production sera couronnée de succès. Nous comptons donc pouvoir acheter des bananes biologiques de haute qualité en provenance du Pérou pendant de nombreuses années encore. »

« Entre-temps, nous avons également accès aux bananes biologiques de l'Équateur, de la Colombie et de la République dominicaine. »

Pour plus d'informations : 
AgroFair Benelux
Koopliedenweg 10
2991 LN Barendrecht
Pays-Bas
Tél. : 0180-643900
info@agrofair.nl 
www.agrofair.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)