Trois consommateurs sur quatre sont prêts à payer plus pour un emballage écologique

La durabilité n'est pas seulement une idée séduisante, mais un outil de segmentation concret qui peut donner de la valeur à un produit et dégager une marge. « Si on analyse les enquêtes récentes, on constate que 76 % des consommateurs interrogés confirment être prêts à payer plus pour un emballage durable et respectueux de l'environnement », explique Claudio Dall'Agata, directeur du Consorzio Bestack.

Il est inutile de raisonner sur la sous-enchère et les concepts préétablis : lorsqu'il s'agit de nourriture, les consommateurs font des choix raisonnés. « Il existe une marque de crackers bien connue qui s'est entièrement concentrée sur la durabilité et sur sa communication. Le produit coûte environ 30 % de plus que les autres, avec une tendance à la hausse. Les bonnes intentions ne suffisent pas si elles ne vont pas de pair avec la communication de leur valeur. » 

« Nous devrions commencer par nous concentrer sur le fait que 47 % des consommateurs sont prêts à payer plus de 2 % de plus pour un emballage écologique. Ils représentent près de la moitié du marché, la moitié des familles italiennes - un chiffre énorme. Les marges sont là, il faut juste être capable d'en profiter. »

« Tout, cependant, doit être basé sur le concret, des données réelles, objectives, utiles et communicables. Par exemple, l'emballage actif de Bestack est moins de 2 % plus cher et permet d'économiser jusqu'à 10 % de produits qui ne se perdent pas. »

Pour plus d'informations : 
Consorzio Bestack
Via Miller 32, 47121 Forlì 
claudio.dallagata@bestack.com 
www.bestack.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)