Javier Carmona, directeur du marketing de La Unión Corp :

« Les marques de la catégorie des melons et des pastèques font l'objet d'une attention croissante »

La saison des pastèques commence tout juste à Almeria. Les premiers lots de ce fruit sont arrivés sur le marché à un moment où la météo en Europe n'est pas idéale pour motiver la consommation. Cependant, ils sont aussi confrontés à une moindre concurrence des pays tiers, comme le Sénégal, où la superficie a été réduite par rapport à la saison dernière et où les difficultés logistiques ont fait des ravages.

Dans cette catégorie de fruits d'été, le segment premium est devenu de plus en plus important, tout comme certaines marques, telles que Taramay, dont la pastèque est l'un des principaux produits.

« Taramay a été fondée il y a deux ans en tant qu'entreprise du groupe La Union Corp et se consacraient principalement à la commercialisation de fruits tropicaux de haute qualité provenant de la côte tropicale de Grenade et de l'Axarquia de Malaga. Cependant, son succès lui a permis d'élargir et d'augmenter son portefeuille, en ajoutant des fruits conventionnels comme les fraises, les loquats, les figues de barbarie, les melons ou les pastèques, ainsi que des fruits tropicaux et exotiques nationaux et importés. Aujourd'hui, plus qu'une marque de fruits tropicaux, c'est un leader dans la vente de fruits haut de gamme », déclare Javier Carmona, directeur marketing de La Unión Corp.

Mais l'expansion de la marque n'est pas seulement allée de pair avec l'élargissement de sa gamme de produits. Comme l'explique Javier, La Unión mène un processus d'étude de marché dans l'idée d'ouvrir à la fois de nouveaux canaux de commercialisation et de nouveaux marchés, sans négliger l'innovation et la recherche de valeur ajoutée dans ses produits.

« Nous avons intégré la technologie au sein de la marque pour commercialiser des fruits de la plus haute qualité. Par exemple, dans le cas du melon et de la pastèque, nous utilisons la technologie NIRS (spectroscopie proche infrarouge), avec laquelle nous pouvons déterminer les degrés Brix de chaque produit. De cette façon, nous pouvons sélectionner les fruits qui présentent les caractéristiques parfaites pour être commercialisés sous notre marque. » En d'autres termes, un fruit « toujours doux » ; la caractéristique distinctive des produits de l'entreprise et le slogan de la nouvelle campagne promotionnelle de la ligne de pastèques premium Taramay.

La marque comme facteur de différenciation 
Selon Javier Carmona, les marques sont nécessaires pour pouvoir offrir des produits de qualité et se démarquer sur le marché et il y a effectivement un intérêt croissant pour les marques dans la catégorie des melons et des pastèques.

« La concurrence s'est atomisée non seulement à cause de l'entrée de plus grands volumes en provenance de pays tiers, mais aussi parce que les producteurs locaux sont capables d'obtenir de meilleures qualités. Puis aussi parce que, dans certains cas, nous avons trouvé de plus grandes difficultés ou barrières à l'entrée des destinations vers lesquelles nous exportons, comme cela a été le cas avec le veto russe, le Brexit ou le conflit avec les États-Unis. Outre ces facteurs, on observe sur le marché une tendance des consommateurs à passer du canal spécialisé aux canaux dynamiques, principalement dans le secteur du commerce de détail, où le comportement des consommateurs et la structure de leur panier d'achat sont complètement différents », explique le directeur marketing. « De plus, il faut aussi se battre au moment de l’achat, lorsque les consommateurs doivent décider quel produit choisir parmi différentes catégories. »  

« À ce stade, il est absolument nécessaire non seulement d'offrir un produit de qualité, mais aussi de rechercher la différenciation à travers une marque, comme Taramay », affirme Javier. « En fait, nous prévoyons une croissance par rapport à l'année dernière avec la commercialisation de 60 millions de kilos de melons et de pastèques. »

La campagne étant déjà lancée, il ne reste plus qu'à attendre une amélioration des conditions météorologiques en Europe pour que la demande de pastèques puisse augmenter. « La semaine dernière, les ventes ont commencé à reprendre un peu sur les marchés. Heureusement, le même facteur météorologique nous donne un peu de répit. En effet, les fruits ne mûrissent pas aussi vite et la croissance de la production suit l'augmentation de la demande. » 

Fruits et légumes surgelés grâce à un procédé innovant breveté
L'impact de la pandémie sur le canal HoReCa depuis que le coronavirus a commencé à se propager en Europe en mars de l'année dernière a été indéniable. Cependant, les nouvelles habitudes de consommation ont révélé des tendances intéressantes pour diverses gammes d'aliments. 

« Globalement, en 2020, le marché des produits alimentaires de grande consommation a été réduit de 2,8 % », explique Javier. « La baisse de l'alimentation hors foyer, qui comprend le canal HoReCa, a été de 36,4 %. Cependant, l'alimentation à domicile a augmenté de 14,9 % en raison des confinements, avec une hausse de 15,2 % dans le cas des aliments frais. Plus précisément, les fruits et légumes ont augmenté de 19,8 %. »

« Regardons maintenant les aliments emballés, car c'est là que ça devient intéressant », souligne l'expert. « En 2019, ce segment avait déjà progressé de 24 % et en 2020, malgré la crise, les ventes de plats préparés ont augmenté de 13,9 % et celles de surgelés de 14,3 %. Ce résultat peut être qualifié de remarquable, surtout si l'on suppose que les consommateurs achetaient beaucoup de plats préparés, même en étant obligés de rester à la maison et en ayant le temps de cuisiner. Cela montre que ce segment est là pour rester. »

Ces données confirment l'engagement de La Unión Corp en faveur des produits alimentaires prêts à consommer et fraîchement coupés, ce qui a conduit à la construction de sa nouvelle usine à Adra, Almería, où elle produira des fruits et légumes surgelés grâce à un procédé innovant breveté par Nice Tech qui préserve les propriétés organoleptiques et structurelles des produits après leur congélation et leur décongélation. « Ce nouveau projet nous permettra de diversifier notre offre en termes de production, de canaux et de marchés. Cela nous permettra également d'atteindre des marchés plus éloignés », déclare le responsable de La Unión Corp. 

Pour plus d’informations :
Javier Carmona
La Unión Corp.
Pol. Industrial La Redonda – N-340 KM 414
04700 – El Ejido – Almería, Espagne
Cell. : (+34) 673 633 887
Tél. : (+34) 950 58 08 00 – Ext. 314
jcarmona@launioncorp.com 
www.launioncorp.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)