Prédire la récolte avec un smartphone

Compter et mesurer manuellement les fruits pour faire une prévision de récolte est un travail qui prend du temps. Avec toutes les possibilités qu'offrent les smartphones, il était logique que la société autrichienne Pixofarm développe une application permettant aux producteurs de fruits de prévoir leur production, écrit NFO. L'application Pixofarm calcule, sur la base de photos prises par les producteurs dans le verger, combien de fruits sont suspendus et quelle taille ils atteindront. L'appli n'est actuellement disponible que pour les pommes, mais le développement d'une prévision de récolte pour les poires et les agrumes est en cours.

Lors d'un webinaire, Federica Succio a expliqué le fonctionnement de l'application. Tout d'abord, l'utilisateur peut diviser le verger en blocs et saisir des données sur la variété, la superficie, le nombre d'arbres et la date de pleine floraison par bloc. À partir de juillet, après l’élagage, des photos des arbres peuvent être prises. L'application calcule le volume de l'arbre et le nombre de fruits qu'il contient sur la base des fruits visibles devant la caméra.

Vous pouvez ensuite prendre des photos de chaque fruit. L'application mesure le diamètre et calcule la taille à laquelle ces fruits pousseront.

Dans une vue d'ensemble, l'utilisateur peut lire quel est le nombre de fruits par arbre et par hectare, quel est le diamètre moyen et le diamètre maximum, la description de la classification par taille et la production attendue. Les chiffres sont affichés dans différents graphiques.

Les logarithmes de 58 variétés de pommes, dont les variétés européennes bien connues, sont désormais inclus. L'application est disponible en plusieurs langues. Pixofarm travaille sur plusieurs extensions, notamment des conseils sur la fructification optimale. Ces conseils sont maintenant prêts pour la Gala et la Pinova et sont également en cours d'élaboration pour d'autres variétés.

Le prix de l'application dépend de la formule choisie par le client. Pour les producteurs qui souhaitent uniquement observer, le pack Monitoring coûte 39 € par hectare et par an. La version plus complète, qui permet également de faire des prévisions, le pack Prévision, coûte 59 € par hectare et par an.

Pour ceux qui veulent en savoir plus : le 26 mai (anglais) et le 27 mai (allemand), Pixofarm organise deux webinaires. Pour plus d'informations, visitez pixofarm.com/webinar.


Source : NFO


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)