Les fongicides utilisés pour lutter contre la cercosporiose noire baissent en efficacité

Selon une récente étude « A world-wide analysis of reduced sensitivity to DMI fungicides in the banana pathogen Pseudocercospora fijiensis » (Analyse mondiale de la baisse de sensibilité aux fongicides DMI chez l’agent pathogène du bananier Pseudocercospora fijiensis) publiée dans la revue Pest Management Science, les fongicides utilisés dans le contrôle de la maladie de la cercosporiose noire affectant la culture du bananier baissent en efficacité. 

Principale menace parasitaire de la culture du bananier à travers le monde, c'est la variété Cavendish (50 % de la production mondiale et 95 % des exportations) qui se trouve être la plus sensible à la cercosporiose noire. 

Si la culture de la banane repose classiquement sur une lutte chimique et intensive continue via des traitements fongicides, l'étude, reposant sur des travaux de 592 isolats de P. fijensis provenant de sept pays producteurs de bananes sur trois continents différents, montre une évolution vers une résistance aux fongicides du fait de utilisation massive. Toujours selon l'étude, les solutions seraient le développement de méthodes de lutte alternative et de variétés de bananes résistantes. 



Source : commodafrica.com
Photo : © Luc de Lapeyre de Bellaire, Cirad


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)