BLE- Rapport de marché semaine 19/21 :

Les importations de pommes en provenance de l'étranger ont augmenté, mais les ventes ont été plutôt limitées

Les pommes locales dominent toujours le marché, avec la Elstar et la Jonagold en tête. Venant d'Italie, les variétés Royal Gala, Pink Lady et Granny Smith sont les plus importantes. La France a surtout participé aux ventes avec des Pink Lady. Les fruits néerlandais, polonais et ukrainiens n'arrivaient que sporadiquement et jouaient tout au plus un rôle d'appoint. La qualité des marchandises européennes était convaincante dans la plupart des cas. Les clients ont globalement effectué des achats réguliers, ce qui signifie que les changements de prix ont été rares.

Les importations d'outre-mer se sont développées, mais les ventes ont été plutôt limitées. Ce segment a été dominé par la Royal Gala, en provenance du Chili, d'Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande. La Nouvelle-Zélande a également envoyé des Cox Orange, mais elles n'avaient pas la coloration attrayante appropriée pour être vendues à Munich. Les premières Pink Lady d'Afrique du Sud et Granny Smith du Chili ont complété le tableau. Les prix sont souvent restés à leur niveau antérieur.

Poires
La Packha's Triumph et la Trout d'Afrique du Sud ont évidemment dominé la scène. Dans l'ensemble, la commercialisation a été assez calme. Les négociants ont donc rarement eu l'occasion de modifier leurs prix.

Raisins de table
Globalement, les disponibilités sont devenues plus limitées. Parallèlement, l'intérêt a également diminué, car le temps frais a entraîné une stabilisation de la demande.

Fraises
Les fruits locaux, néerlandais et italiens ont constitué la base de l'offre. Des livraisons occasionnelles d'Espagne, de Grèce et de Belgique ont complété le marché.

Citrons
Les citrons espagnols Primofiori ont dominé le marché, avec parfois une situation de monopole. Généralement, la qualité ne laissait pas à désirer. La demande a pu être satisfaite sans effort.

Bananes
Une demande relativement faible a rencontré une offre adéquate. Les prix ont rarement changé.

Chou-fleur
Les offres locales, italiennes et espagnoles ont prédominé dans l'ensemble. La demande a été assez favorable. Bien qu'elle ait été satisfaite sans difficulté, les prix ont eu tendance à augmenter ici et là.

Laitue
Dans le cas de la laitue iceberg, les expéditions espagnoles ont été limitées. En revanche, la saison d'Europe centrale a débuté, avec l'arrivée des premiers lots nationaux, néerlandais et polonais.

Concombres
La disponibilité est désormais limitée et ne suffit pas toujours à satisfaire la demande. Les prix ont donc augmenté, parfois de façon considérable.

Tomates
La Belgique, les Pays-Bas et l'Italie ont occupé les premiers rôles dans une gamme qui était quelque peu limitée. La commercialisation a été très calme.

Poivrons 
Les livraisons néerlandaises et belges ont dominé. Seuls les produits rouges et verts ont été déchargés de Turquie et d'Espagne. La demande a été assez clémente.

Asperges
Les asperges locales ont évidemment dominé le marché et ont de nouveau gagné du terrain. Dans l'ensemble, les affaires ont été calmes. Dans la plupart des cas, la disponibilité a suffi à répondre à la demande. Néanmoins, des hausses de prix ont été enregistrées de temps à autre.

Source : BLE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)