Les Mardis de medFEL

Prévisions européennes pêches et nectarines : la plus faible récolte des trente dernières années

Les prévisions de récolte pêches et nectarines des quatre principaux pays producteurs (Grèce, Espagne, Italie, France) ont été présentées hier lors du 3e et dernier webinaire des Mardis de medFEL.

Si la récolte européenne 2020 souffrait déjà d’un déficit de production, l’année 2021 s’annonce comme la récolte la plus faible des trente dernières années. 2020, fut marquée par la crise Covid et un déficit de production avec près de 2,3 millions de tonnes de pêches, de pêches plates et de nectarines ; 750 000 tonnes pour les pavies contre 850 000 tonnes en 2019, soit un total d’un peu plus de 3 millions de tonnes.

En 2021 le déficit de production n’épargne aucun bassin de production, avec un peu moins de 1,9 millions de tonnes de pêches, pêches plates et nectarines prévues, soit 15 % de moins qu’en 2019 et 36 % de moins par rapport à la moyenne 2015/2019. Les pavies accusent également une baisse avec 544 000 tonnes soit -27 % par rapport à 2020 et -28 % sur la moyenne des cinq dernières années. Au total, la récolte européenne 2021 s’élèverait à 2,4 millions de tonnes. 

Grèce 
Avec un total de 690 000 tonnes pour l’année 2020 (185 000 tonnes de pêches, 105 000 tonnes de nectarines et 400 000 tonnes de pavies), les prévisions pour 2021 s’élèvent à 360 000 tonnes : 110 000 tonnes de pêches soit la moitié d’une année normale, 50 000 de nectarines contre 120 à 130 000 tonnes sur une année normale. Soit une diminution de 45 % par rapport à l’année dernière et de 47 % sur la moyenne 2015/2019. Pour les pavies cette année les estimations annoncent une production de 200 000 tonnes, soit une diminution de 50 % par rapport à 2020 et de 46 % par rapport à la moyenne 2015/2019.

France
Si la campagne 2020 a été marquée par une météo peu clémente (gel et pluie) avec une production à hauteur de 180 000 tonnes (pavies inclues) soit 11 % de moins qu’en 2019, celle de 2021 aura davantage souffert, notamment avec les épisodes de gelées du début du mois d’avril.  La vallée du Rhône a été la zone la plus touchée avec des températures descendues jusqu’à -7°C, la région PACA également ainsi que le Languedoc Roussillon. Ainsi les prévisions pour l’année 2021 s’élèvent à 115 000 tonnes soit une baisse de 34 % par rapport à 2020 et de 42 % par rapport à la moyenne 2015/2019.

Italie
Touchée par le gel en 2020 et notamment dans les régions du Nord, et le Centre Sud, l’Italie affichait une production de 750 000 tonnes de pêches et nectarines soit une diminution de 35 % par rapport à 2019 et un déficit particulièrement marqué en Emilie-Romagne avec près de 75 % de pertes. Le pays a de nouveau été touché par le gel cette année et affiche des chiffres encore plus bas qu’en 2020 avec 667 000 tonnes (333 538 tonnes de pêches et 333 758 tonnes de nectarines) soit une baisse de 11 % par rapport à 2020, et de 45 % par rapport à la moyenne 2015/2019.



Espagne
En 2020 la production de pêches rondes, plates et de nectarines atteignait environ 1 000 000 de tonnes soit une baisse de 18 % par rapport à 2019. Pour 2021 une baisse de production est attendue, notamment en raison du gel avec 930 000 tonnes de pêches rondes, plates et de nectarines soit moins 7 % par rapport à 2020 et moins 25 % par rapport à la moyenne 2015/2019. 285 000 tonnes sont attendues pour les pavies, soit une baisse de 3 % par rapport à 2021 et de 4 % par rapport à la moyenne 2015/2019.

Une campagne européenne 2021 qui s’annonce donc très basse par rapport au potentiel de production et aux années passées. Il faudra toutefois rester vigilants sur l’évolution et les calendriers mais il est certain qu’il y aura un déficit d’offre cette année.

Un Débat animé par Eric Hostalnou, Chef de service Fruits & Légumes, Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales avec Javier Basols, Fédération des coopératives espagnoles, Manel Simon, Afrucat, Catalogne, Elisa Macchi, Directrice du CSO (Italie), Georges Kantzios, Coopérative Asepop (Grèce (macédoine)) et enfin Bruno Darnaud, AOP pêches et abricots de France. 


Pour visionner le replay, cliquez ici.   

 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)