Lot-et-Garonne : les pruniculteurs indépendants en colère face aux aides de l'Etat

Suite aux dommages causés par les gelées d'avril aux productions de fruits à noyau, une nouvelle aide a été mise en place par l'Etat, sous forme d'avance remboursable. Après les aides d'urgence débloquées par le gouvernement considérées comme trop faibles, ce nouveau dispositif a mis en colère les arboriculteurs du Lot-et-Garonne. 

Pour le président de l'Union des pruniculteurs indépendants, Patrick Léger « l'Etat se moque des producteurs de pruneau touchés par le gel avec son avance remboursable plafonnée à 20 000 euros. Nous n'en voulons pas de cette aide, quand on sait que le plafond est fixé à 20 000 euros par exploitation, c'est dérisoire. Certains ont oublié que nous sommes des entreprises et que pour certaines exploitations les pertes iront de 400 000 à 500 000 euros. Ceux-là, comment vont-ils faire pour repartir. »

En avril, à l'occasion d'une réunion organisée par le Bureau interprofessionnel du pruneau (BIP) à Villeneuve-sur-Lot, Patrick Léger avait déjà averti les nombreux élus présents. « Nous serons là dans quelques semaines pour voir si vos promesses ne sont que de simples effets d'annonce ou pas. »

Mais aujourd'hui il affirme que « Ce n'était que des effets d'annonce. Où est le « quoi qu'il en coûte » pour les agriculteurs en détresse qui n'ont rien réclamé durant cette crise sanitaire et ont continué à nourrir les Français. Quand on voit que l'Etat a été capable de donner 10 000 euros par mois aux restaurateurs pendant plus d'un an (...) »


Source : ladepeche.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)