USDA - Pommes, raisins et poires frais : marchés et commerce mondiaux

La production mondiale de pommes pour 2020/21 devrait baisser de 3,6 millions de tonnes pour atteindre 75,9 millions de tonnes

L'USDA publie un rapport semestriel, en juin et en décembre, comprenant des données sur le commerce, la production, la consommation et les stocks américains et mondiaux, ainsi qu'une analyse des développements affectant le commerce mondial des pommes, des raisins frais et des poires.

Pommes fraîches
La production mondiale pour 2020/21 devrait baisser de 3,6 millions de tonnes pour atteindre 75,9 millions, en raison d'un gel printanier sévère affectant considérablement les provinces du nord-ouest de la Chine. Les échanges sont également prévus à la baisse en raison de la diminution des stocks exportables dans l'Union européenne et aux États-Unis. La production de la Chine est estimée en baisse de 1,9 million de tonnes à 40,5 millions de tonnes en raison d'une gelée de printemps dans les provinces du nord qui a affecté la floraison.

Bien que la production totale soit en baisse, on s'attend à des volumes plus élevés de fruits de qualité inférieure, ce qui stimulera les expéditions vers les marchés de l'Asie du Sud-Est sensibles aux prix et fera passer les exportations à 1,1 million de tonnes. Les importations devraient baisser de plus de 30 000 tonnes pour atteindre 70 000 tonnes, le COVID-19 ayant entraîné des perturbations logistiques, suscitant des achats plus prudents de la part des importateurs. 

La production de l'UE devrait augmenter de plus de 500 000 tonnes pour atteindre 12,2 millions de tonnes, car l'augmentation de l'offre de l'année en cours dans les vergers non commerciaux fait plus que compenser les pertes dans les vergers commerciaux affectés par le climat. Les exportations devraient baisser de 135 000 tonnes pour atteindre 880 000 tonnes en raison de la diminution des approvisionnements commerciaux, tandis que les importations devraient également baisser à 460 000 tonnes, la réduction des expéditions des fournisseurs d'Europe de l'Est faisant plus que compenser les approvisionnements de l'hémisphère Sud.

La production turque devrait augmenter de près de 700 000 tonnes pour atteindre 4,3 millions de tonnes malgré la grêle à Kayseri et dans la plus grande province productrice de pommes, Isparta. Les bonnes conditions générales de croissance et les plantations de nouvelles variétés qui entrent en production devraient générer une sixième année consécutive de croissance. L'augmentation de l'offre devrait faire grimper les exportations de près de 30 % pour atteindre 270 000 tonnes, notamment vers la Russie et l'Inde.


Cliquez ici pour consulter le rapport complet.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)