La start-up Hors Normes qui sauve les fruits et légumes « moches »

10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France et pour les fruits et légumes trop petits, déformés ou tachés refusés par la grande distribution il y a maintenant Hors Normes. La start-up qui, revend les produits en ligne sous forme de panier, a réussi à fidéliser sa clientèle grâce à des prix attractifs tout en revalorisant les pertes des producteurs, en seulement un an. 

La start-up sauve ainsi près de 14 tonnes de nourriture par mois. 
D'après un rapport de l'ADEME de 2016, 32 % du gaspillage alimentaire a lieu dès la production. Sven Ripoche, Grégoire Carlier et Claire Laurent, co-fondateurs d'Hors Normes ont donc choisi d'intervenir plus tôt dans la chaîne alimentaire, soit directement auprès d'agriculteurs. Laurence Gouthiere, ingénieure à l'ADEME, confirme : « Pour l'agriculteur, ça reste intéressant, il vaut mieux qu'ils les vendent un peu moins cher que pas du tout. » 

Les fruits et légumes collectés viennent de toute la France et sont livrés à Rungis où des travailleurs en réinsertion professionnelle assemblent les paniers. Ils sont bios et restent en moyenne moins chers qu'en grande surface : le sac de 4 kg, dont la composition varie selon les invendus des producteurs, coûte 15 euros. L'entreprise les vend ensuite sur Internet grâce à un abonnement hebdomadaire, modifiable chaque semaine. Le client est livré chez lui, ou peut venir chercher son panier dans un point relais. Le concept antigaspillage semble avoir séduit la région parisienne, car l'entreprise a annoncé la semaine dernière son implantation dans 7 nouvelles villes de la petite couronne : Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Vincennes, et Saint-Mandé, Antony et Montrouge. Une diffusion en dehors de Paris, qui vient compléter les 80 points relais déjà présents dans la capitale.

Un succès immédiat
C'est après avoir observé le concept aux Etats-Unis que les fondateurs ont tenté de l'implanter en France, et ont lancé une campagne de crowdfunding à l'automne 2020. En quelques semaines, 836 paniers ont été précommandés, pour une somme totale de 10. 000 euros. « Il nous fallait une demande suffisante pour intéresser les producteurs, qui cherchent à vendre leurs produits hors gabarit en grandes quantités » explique Sven Ripoche. L'équipe, le nombre de producteurs, de paniers et de points relais ont augmenté ensuite rapidement. Aujourd'hui, Hors Normes compte 5 salariés, qui s'appuient sur son réseau de 25 producteurs pour fournir près de 3.000 paniers par mois. La croissance est forte et peut en partie être attribuée à leur présence sur les réseaux sociaux : pour le co-fondateur, « l'objectif y est double : se faire connaître, mais aussi apporter des infos en plus des paniers, comme des messages de nos producteurs, ou des recettes avec nos produits »

Chaque mois, le nombre de paniers vendus augmente de 25 %, et Claire Laurent, en charge de la logistique, veut voir loin : « Nous aimerions beaucoup dupliquer notre modèle dans d'autres villes de France. » L'équipe souhaite également aller au-delà des fruits et légumes, en proposant dans les paniers d'autres produits tels que des produits laitiers artisanaux destinés à être jetés. Dans le sud de la France, une initiative similaire a par ailleurs vu le jour il y a seulement 3 mois : l'entreprise Montpelliéraine PimpUp propose elle aussi des paniers de fruits et légumes mis au rebut par les grandes enseignes. D'autres, telles que Foodlogic ou Pepino, propose ces produits à des professionnels de la restauration. Pas de quoi inquiéter Sven Ripoche : « Pour l'offre, pas de soucis, il y a des volumes titanesques de fruits et légumes à sauver, et pour la demande, nos clients viennent de la grande surface, pas d'entreprises concurrentes. Il y a de la place pour tout le monde ! ».


Source : lesechos.fr

Photo : Facebook


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)