Marian Masegosa, de Cebollas Masegosa :

« Les prix seront différents de ceux de la saison dernière, mais j'espère que la demande sera au rendez-vous »

La récolte des oignons Medio Grano est en cours dans la région espagnole de Castille-La Manche. Ils seront suivis par les oignons Grano ou Reca entre la troisième et la quatrième semaine de juillet. Cette année, les producteurs sont confrontés à un début de campagne marqué par une augmentation significative de la production d'oignons en Andalousie. Selon les dernières données du ministère espagnol de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation, la superficie consacrée à ce légume a augmenté de 24,4 % par rapport à 2020. Marian Masegosa, gérant de Cebollas Masegosa, affirme que ces approvisionnements ont poussé à la baisse les prix des oignons de La Mancha.

« En plus de l'augmentation de la production, la campagne andalouse s'est superposée à celle de Castille-La Manche. L'Andalousie a connu une quinzaine de jours pendant lesquels il n'a pas été possible de récolter en raison des pluies et du mauvais temps. Cela a entraîné un chevauchement des variétés stockées avec les nouvelles variétés de Castille-La Manche, qui ont commencé à être récoltées il y a environ deux semaines », explique-t-elle.

« Ce que les clients demandent, même en ce début de campagne, c'est une belle peau, car plus un oignon a de peau, plus il se conserve longtemps. C'est pourquoi les producteurs d'Andalousie qui proposent des variétés davantage périssables ont dû commercialiser leur marchandise à des prix très bas, presque ridicules, ce qui a fait chuter le prix des oignons dans son ensemble. »

Le Portugal laisse un grand vide
L'offre plus importante de l'Andalousie a coïncidé avec une demande plus faible que prévu en Europe, car le canal de la restauration n'a pas encore complètement récupéré son plein potentiel. De plus, il manque un client important : le Portugal. « Le Portugal a eu une production plus abondante de son côté, en étendant considérablement sa campagne. En outre, au début de la saison andalouse, les oignons étaient importés de pays tiers, notamment des gros calibres du Chili et des petits et moyens calibres de Nouvelle-Zélande », explique Marian. « Tous ces facteurs ont fait que le marché se trouve dans la situation dans laquelle nous sommes actuellement ».

Mais dans les semaines à venir, les choses pourraient changer pour les oignons de Castille-La Manche, la principale région productrice d'Espagne et l'une des plus importantes au niveau européen. « Les pays qui demandent des gros calibres, comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni, ont déjà commencé à changer de fournisseur, car l'Andalousie ne livre pas de très gros oignons. L'Andalousie produit davantage de calibres 4 et 5, adaptés à des marchés comme la France ou le Portugal. Néanmoins, tout dépendra de ce qui va se passer aux Pays-Bas et en Pologne, où la récolte bat son plein », précise la professionnelle. « Les prix ne seront pas comme ceux de la saison dernière, loin de là, mais j'espère que la demande sera au rendez-vous ».

Nouvelles gammes et variétés
Cebollas Masegosa se concentre sur l'exportation de ce légume, qu'elle expédie vers différentes destinations en Europe et à l'étranger, comme les Émirats arabes unis, le Canada, le Brésil et la Colombie. « 90 % de notre production est généralement destinée à l'exportation, mais pendant la pandémie, nous avons dû nous concentrer sur des marchés moins éloignés, en visant principalement l'Europe et le marché intérieur. Cependant, cette année, la situation s'annonce bien meilleure et nous voulons renforcer notre présence dans la région des Émirats arabes, où les oignons blancs espagnols sont très demandés », explique Marian. « Nous introduisons également certaines lignes de produits à base d'ail et nous élaborons des lignes de plats cuisinés pré-préparés à base d'oignons épluchés. Nous travaillons également avec les supermarchés, en complément des exportations. »

L'entreprise travaille avec toute la gamme d'oignons : en plus des oignons Medio Grano et Grano, elle produit et commercialise également des oignons doux, rouges et blancs. Ces variétés « sont très demandées et permettent de maintenir les prix du marché plus élevés », explique Marian.

Cette année, en partenariat avec le semencier Bejo, des essais sont réalisés avec la nouvelle variété Red Hunter. « C'est un hybride qui a la douceur des oignons doux et la couleur des oignons rouges, et il est délicieux », explique Marian Masegosa.


Pour plus d'informations :
Marian Masegosa
Cebollas Masegosa
Cellulaire : +34 628350761
export-import@masegosafrutas.com
cebollasmasegosa.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)