Carsten Warnecke au sujet de l'ail des bruyères :

« Heideknoblauch est synonyme de fraîcheur absolue »

Heideknoblauch GbR de Dedelstorf est issue de la fusion des familles Warnecke et Rantze. L'exploitation a commencé à produire et à commercialiser son ail au printemps 2018. Au cours d'un entretien avec Carsten Warnecke, celui-ci a expliqué comment la jeune entreprise a maîtrisé les derniers mois et ce qui rend l'ail de la « Heide » si spécial.

Conventionnalité et régionalité
Heidelknoblauch GbR mise sur une forme d'agriculture conventionnelle. « Nous voulons générer de la valeur ajoutée principalement par la régionalité et pas nécessairement par la culture biologique. Celle-ci n'est en effet pas mise en œuvre de cette manière dans nos exploitations. Nous comptons parmi nos clients une chaîne de magasins d'alimentation, où nous livrons nos produits directement à l'entrepôt central, et quelques grossistes de Hambourg, qui nous accompagnent depuis le début, sans oublier les marchés de gros de Hanovre et de Berlin. »

Retard dans le développement de l'ail et mauvaises récoltes
« Nous sommes, quand même, au milieu de la saison de l'ail, donc nous avons beaucoup de travail. Grâce aux récentes précipitations, la situation est un peu plus calme dans l'ensemble », déclare Warnecke à propos de la saison actuelle. « Nous avons eu un printemps tardif, qui a entraîné des retards dans la croissance de l'ail. Comme nous n'avons pu commencer la récolte que tardivement, nous n'avons pas été en mesure d'atteindre les mêmes volumes que ceux des dernières années. Nous avons eu des manques à gagner de 50 à 60 % dans les variétés précoces. »


Carsten Warnecke (g.) et Jonas Rantze. Photo : Heideknoblauch GbR

Qualité et rapidité de livraison
En termes de qualité et de rapidité de livraison, Carsten Warnecke se montre toutefois positif : « Heideknoblauch est synonyme de fraîcheur absolue. En outre, nous parvenons à proposer le produit au consommateur dans les 24 heures, prêt à l'emploi, directement après la récolte. »

Néanmoins, le temps froid n'a pas laissé cette entreprise indemne. « Nos clients ont été compréhensifs quant aux différents goulots d'étranglement de livraison, vu que nous ne pouvons bien sûr pas influencer la météo. Parallèlement, il était toutefois difficile pour les clients de planifier à l'avance, car on se demandait s'ils seraient en mesure de conserver le produit dans leur assortiment. Mais comme notre entreprise est relativement petite, nous pouvons aussi réagir et prendre des dispositions à court terme. Bien entendu, nous aimerions étendre la culture, mais pour cela, les acheteurs du secteur de la distribution alimentaire doivent également être prêts à prendre des dispositions en temps voulu pour la prochaine saison de culture. »

Stratégies de commercialisation pour des quantités limitées
« Nous fournissons les magasins agricoles et les petits points de vente au détail, mais un produit comme l'ail, qui est facile à acheter au supermarché, est plus difficile à commercialiser dans la zone régionale car les quantités sont relativement limitées. Contrairement aux pommes de terre, par exemple, dont on peut vendre des sacs de 10 kg dans les épiceries, l'ail est vendu par quantités de 100 à 200 g environ. Avec une récolte de plusieurs tonnes, la zone de chalandise ou de commercialisation doit bien sûr être plus grande aussi. Pour pouvoir opérer à plus grande échelle, la commercialisation par les grandes chaînes est probablement la meilleure solution. »

Cependant, Warnecke est encore quelque peu circonspect quant aux emballages utilisés par son entreprise : « Nous sommes en train de réfléchir à de nouveaux emballages, mais sans filet, car nous aimerions produire quelque chose de spécial pour notre produit. »


Photo : Heideknoblauch GbR

Prix et valorisation
« Nous espérons que les consommateurs finaux de notre produit seront également disposés à payer des prix appropriés, car sa valeur ajoutée se manifeste à la fois dans son caractère régional et dans les nombreuses réalisations artisanales ». De manière générale, on pourrait toutefois dire la même chose de tous les produits alimentaires, a déclaré Warnecke. « Il serait bien que la prise de conscience du consommateur final consistant à dépenser plus d'argent pour des produits régionaux l'emporte, surtout si les produits ne sont pas obtenus de manière anonyme à l'étranger. De même, la poursuite du développement de l'agriculture ne peut se faire que si une reconnaissance correspondante et, par conséquent, une valorisation des exploitations agricoles ont lieu. »

Pour plus d'informations :
Heideknoblauch GbR
Carsten Warnecke et Jonas Rantze
Am Mühlenfeld 4
29386 Dedelstorf
Tél. : +49 (0)172-6322877
info@heideknoblauch.de
https://www.heideknoblauch.de/home


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)