Les prix de la fraise chutent en juin

« Selon les estimations au 1er juillet 2021, les surfaces de fraises pour la campagne 2021 seraient de 3 400 ha, en retrait de 1 % sur un an mais en progression de 1 % par rapport à la moyenne 2016-2020. La production nationale annuelle (56 000 tonnes) diminuerait de 4 % sur un an et de 3 % par rapport à la production moyenne sur cinq ans. En juin, la production de fraises accélère sous l’effet de températures estivales tandis que la demande n’est pas suffisante pour assurer un écoulement fluide des volumes. Les prix chutent brutalement en juin par rapport aux trois premiers mois de la campagne, marqués par une offre insuffisante. Ils sont inférieurs de 24 % à ceux de la campagne précédente et de 6 % à ceux de la moyenne quinquennale », indique une note de conjoncture publiée par Agreste, le site de la statistique du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. 



Production 
Les superficies nationales pour 2021 seraient de 3 380 ha, en recul de 1 % par rapport à la campagne précédente mais en hausse de 1 % par rapport à la moyenne sur cinq ans. Avec une production sur 2021 à 55 946 tonnes, soit une diminution de 4 % par rapport à la production 2020 et de 3 % par rapport à la moyenne 2016-2020.

Si le développement des plants en début de saison était bon, le gel d'avril a entraîné un retard qui a affecté le potentiel de production. Ainsi, les rendements sont en baisse en Nouvelle-Aquitaine et dans le bassin Sud-Est. A la mi-juin, les fortes chaleurs ont accéléré le mûrissement des fraises et on constate quelques pertes. Des pertes également en Auvergne-Rhône-Alpes suite aux orages de juin.

Commercialisation 
L'engorgement du marché au mois de juin fait chuter les prix. Si la demande est présente en début de campagne et le marché porteur, dès le mois de juin les fraises abondent sur le marché avec le temps chaud. « L’écoulement du produit est difficile et la fraise ronde entre en crise conjoncturelle le 16 juin pour 4 jours. Une partie de la production est redirigée vers la transformation mais cela n’empêche pas les prix de chuter. En juin 2021, les cours sont inférieurs de 24 % par rapport à ceux de la campagne précédente et de 6 % par rapport à ceux de la moyenne quinquennale. » 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)