Près de 70 % de la récolte de Valencia reste encore à faire

La congestion du port de Durban contraint les producteurs d'agrumes du nord à suspendre le conditionnement pendant une semaine

Les producteurs d'agrumes sud-africains des régions du Limpopo et de Mpumalanga ont reçu l'ordre d'arrêter le conditionnement des fruits destinés au port de Durban le vendredi 6 août en début de soirée, et de ne le reprendre que la semaine suivante.

Les directeurs de l'Association des producteurs d'agrumes pour les régions du nord et le conseil d'administration du Forum des exportateurs de produits frais (FPEF) ont émis cet avis jeudi dernier comme ultime recours après avoir rencontré le Perishable Products Export Control Board (PPECB) et le ministère national de l'agriculture.

« Malheureusement, aucun plan alternatif viable n'a été trouvé. Un consensus a été atteint stipulant que tout envoi supplémentaire de fruits à Durban ne ferait qu'aggraver un environnement portuaire déjà ingérable », peut-on lire dans la circulaire envoyée aux producteurs.

Certains conditionneurs d'agrumes ont déjà cessé d'emballer jeudi dernier ; tous les producteurs contactés par FreshPlaza ont confirmé qu'ils tiendraient compte de cette décision. « Globalement, la prévision d'exportation d'agrumes en 2021 pour l'Afrique australe est maintenant de 155 millions de cartons, soit 5 % de moins que l'estimation initiale. La grande variable en jeu est désormais la capacité du port à expédier les 53 millions de cartons restants », écrit le PDG de la CGA, Justin Chadwick, dans le bulletin hebdomadaire.

« Alors que les acteurs du port travaillent fébrilement à traiter l'arriéré, à dégager les conteneurs entrants et sortants, à vider les entrepôts frigorifiques des fruits accumulés et à assurer le service de tous les fruits arrivant au port, on a recommandé aux producteurs de s'assurer que leurs fruits peuvent être traités avant de les acheminer par camion vers le port. »

Marge réduite pour les programmes d'agrumes doux
Certains producteurs d'agrumes doux ont déjà accumulé tellement de retard sur leur saison qu'ils risquent de perdre des fruits s'ils ne continuent pas à emballer. Les agrumes doux sont à peu près arrivés à 70 % de l'estimation de 30,1 millions de cartons de 15 kg ; il reste neuf millions de cartons à emballer.

« Les producteurs disposés à payer pour acheminer des chargements vers le Cap, si leurs programmes de conditionnement le permettent, continueront à récolter. Malheureusement, ils sont peu nombreux », ajoute un responsable de centre de conditionnement dans une région du Limpopo où dominent les agrumes doux.

Jusqu'à présent, 21,1 millions de cartons d'agrumes doux ont été emballés et 16 millions de cartons ont été expédiés d'Afrique du Sud.

Valencias : « De gros chiffres sont à venir »
Chadwick indique que l'Afrique du Sud a maintenant atteint les deux tiers des agrumes emballés et expédiés à l'exportation, mais « les gros chiffres à venir concernent les oranges Valencia - avec seulement 30 % des 55,4 millions de cartons prévus déjà emballés ».

L'estimation de la production d'oranges Valencia est maintenant inférieure de 5,4 % à l'estimation initiale de 55,4 millions de cartons, ce qui est proche du bilan final de l'année dernière.

Plus de la moitié des Valencias d'Afrique du Sud sont cultivées sur 17 000 ha dans la province de Limpopo. À la fin de la semaine 30, 17,3 millions de cartons de 15 kg de Valencias avaient été emballés, dont 9 millions avaient été expédiés.

L'avis de la CGA/FPEF ajoute : « Cette mesure ne fonctionnera que si tous les producteurs adhèrent à cette demande et permettent de désengorger la ville de Durban. Avec plus de 60 % du volume de Valencias 2021 encore à emballer, nous devrons faire fonctionner la chaîne logistique du port de Durban au maximum de ses capacités. »

La saison des navels est terminée à 87 % ; 22,7 millions de cartons de navels ont été expédiés à la fin de la semaine 30. Le pomelo est terminé à 94 %, il ne reste plus qu'un million de cartons à emballer sur les 17,2 millions de cartons prédits (15Kg).

« Il est intéressant de noter, remarque Chadwick, que les citrons en sont exactement au même point [que l'année dernière], avec 94 % d'emballage et de passage à l'exportation, avec 1,5 million de cartons de 15 kg restant à emballer pour atteindre les dernières prévisions de 27 millions de cartons. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)