Les contrôles de l'UE permettent de détecter davantage de cas d'Oxyde d'Éthylène dans les aliments

Depuis septembre 2020, date à laquelle la Belgique a signalé pour la toute première fois la présence d'oxyde d'éthylène au-dessus de la limite légale maximale dans des graines de sésame en provenance d'Inde - dont la teneur était plus de 1 000 fois supérieure à la LMR établie pour cette substance - l'UE a continué à signaler de nombreuses nouvelles alertes grâce à ses contrôles à l'importation les plus stricts. Depuis lors, selon les données du système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (Rasff), les pays de l'UE, la Suisse, la Norvège et le Royaume-Uni ont émis jusqu'à 690 notifications.

Les pays qui ont reçu le plus d'alertes sont les Pays-Bas (208) et l'Allemagne (90). Ils sont suivis par la Belgique (79), l'Espagne (49), la France (30) et l'Italie (28). Les produits rappelés vont des additifs et condiments aux noix et graines, en passant par les herbes, les épices, les glaces, les desserts, les céréales, les produits laitiers, les fruits, les légumes, les préparations à base de cacao, le café et le thé.

Utilisation interdite dans l'UE
Roberto Ortuño, responsable de la sécurité alimentaire chez Ainia, le premier laboratoire espagnol accrédité pour analyser l'oxyde d'éthylène - spécifiquement dans les fruits et légumes, les oléagineux, les légumineuses, les céréales, les épices et d'autres aliments -, a déclaré que ce composé était considéré comme un cancérogène possible pour l'homme, avec des effets mutagènes, et qu'il présentait une toxicité aiguë en cas d'inhalation.

En fait, selon l'Ainia , l'oxyde d'éthylène est classé comme mutagène de catégorie 1B, cancérigène de catégorie 1B et toxique pour la reproduction de catégorie 1B.

Son utilisation en tant que substance active dans les produits phytosanitaires dans l'Union Européenne n'est pas approuvée ; cependant, il est utilisé dans les pays tiers, et l'importation de produits dont les résidus sont inférieurs à la limite légale de 0,05 milligramme par kilogramme est autorisée.

 

Source : efeagro.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)