Les producteurs de choux-fleurs victimes des précipitations

Si la coopérative des Marais de l’Audomarois produit habituellement près de 3 millions de choux-fleurs par an, cette année il faudra compter sur 500 000 choux-fleurs en moins.

Les pluies qui se sont abattues sur la région depuis la mi-juin, 200 millilitres d’eau soit trois fois plus qu’en moyenne à la même période, ont entraîné des pertes importantes pour les maraîchers. Sur certaines parcelles, c'est jusqu'à 30 % des choux-fleurs plantés qui ne pourront être récoltés. 

Olivier Brietz, exploitant agricole à propos de ses champs gorgés d'eau « Là le chou-fleur il est asphyxié par l’eau, il ne pourra pas être récolté. » 

Mais le retour du beau temps et de la chaleur cette semaine n'est pas forcément synonyme d'amélioration « Les choux-fleurs qui ont poussé dans l’eau n’ont pas eu le temps de développer leurs racines. Le fait que le sol vienne assécher trop vite, ils risqueraient de faner car ils n’arriveraient pas à chercher l’eau en profondeur. » 




Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)