Oranges d'Égypte et poivrons de Turquie

Les douanes européennes rejettent des produits contenant des résidus de chlorpyrifos

Le système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) a signalé le rejet de plusieurs lots de fruits et légumes importés présentant des niveaux élevés de résidus de chlorpyrifos, une molécule interdite dans l'Union européenne.

La première notification au RASFF, classée comme grave, a été effectuée par les autorités néerlandaises le 17 août, après qu'une société d'importation néerlandaise a détecté qu'un lot d'oranges fraîches en provenance d'Égypte contenait cinq fois plus de résidus de cette substance que les limites maximales de résidus autorisées ; le chlorpyrifos a été trouvé dans les oranges dans une proportion de 0,055 mg/kg - ppm et sa limite maximale de résidus (LMR) étant de 0,01 mg/kg - ppm.

Comme le signale l'alerte, les oranges avaient été distribuées aux Pays-Bas, en Autriche, au Danemark, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le même jour, le RASFF a également signalé la détection en Bulgarie de poivrons turcs présentant des niveaux de chlorpyrifos de 0,277 +/- 0,139 mg/kg - ppm.

Dans ce cas, les poivrons ont été détruits par les autorités frontalières bulgares après avoir détecté leurs niveaux de résidus, les empêchant ainsi d'atteindre les consommateurs.

 

Source : hortoinfo.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)