Une saison difficile pour les maraichers d'Île-de-France

Les maraîchers des Yvelines et du Val-d'Oise ont subi de grosses pertes après le gel et la pluie. 

« Ce temps maussade dure depuis début mai et a un impact très négatif sur l’activité de la cueillette. Les gens ne viennent pas et les récoltes ne sont pas bonnes », affirme Antoine Thirouin, producteur de fruits à Attainville. « Pas une seule de mes pêches n’a échappée au gel printanier, cet été, je risque de terminer avec zéro récolte », explique le producteur qui s'attendait à en récolter cette année près de 4 tonnes. 

Du côté des fraises, c'est le manque de soleil qui est responsable de la perte de rendement. « D’habitude on est en pleine période des fraises mais cette année elles représenteront une perte à venir pour l’exploitation », continue Antoine, qui a aussi constaté un retard de murissement des tomates et près de 3-4 tonnes de pertes pour ses melons.  

Même son de cloche chez Jean-Claude Guehennec, maraîcher dans les Yvelines, qui a vu sa production de pommes de terre impactée par le mildiou favorisé par un temps pluvieux. « On s’adapte, on s’organise en fonction du temps. Par exemple, s’il y a un orage, on ne peut plus planter ni récolter, les changements météo nous forcent à nous adapter d’heure en heure. Le mois de septembre devrait nous aider à y voir plus clair, mais il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. »            
              

Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)