Le manque d'eau en Corse inquiète les agrumiculteurs

Depuis le 9 juillet dernier la Haute-Corse est placée en état de vigilance sécheresse par la préfecture. Si des des mesures de restrictions ont été prises pour les particuliers, les professionnels en sont pour le moment exclus mais doivent s'adapter et modérer leur consommation.  

« Tout le monde est inquiet pour septembre car on voit les réserves d’eau fondre et aucune pluie n’est annoncée dans l’immédiat », indique François-Xavier Ceccoli, président du groupement de producteurs Corsica Comptoir. « Il faut rester positif. Je n’ai pas trouvé mes arbres plus stressés qu’en 2017 et cette année l’irrigation des agrumes a commencé à la mi-juin, là où certaines années c’était plutôt fin avril », affirme Claire Falcucci, agrumicultrice. 


« Pour l'instant, nous pouvons irriguer puisque nous n'avons pas eu de restrictions d'eau du côté de l'office de l'équipement hydraulique de la Corse (OEHC). La terre est sèche, c'est évident mais la situation ne sera critique que lorsque nous ne pourrons plus arroser », explique Jean-Paul Mancel, agrumiculteur et président de l'Association pour la promotion et la défense de la clémentine de Corse (Aprodec), inquiet du rallongement des périodes d'irrigation au fil des ans. « L'an dernier, nous avons dû arroser jusqu'à la fin du mois d'octobre. »


Source : corsenetinfos.corsicacorsematin.com




Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)