Risque d'abandon de la liste des 10 premiers importateurs mondiaux

Hong Kong continue de réduire les importations de pommes

Hong Kong, qui figurait auparavant parmi les leaders mondiaux en termes d'importations de pommes fraîches, risque de ne plus figurer parmi les dix premiers importateurs mondiaux pour la première fois cette saison. Cela est dû à la baisse continue des réexportations de pommes fraîches vers la Chine pendant quatre saisons consécutives.

Selon les résultats de la saison 2020/21, Hong Kong a importé 162 000 tonnes de pommes ; le plus faible volume des cinq dernières saisons. Les principaux fournisseurs de pommes de Hong Kong étaient la Chine, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, l'Afrique du Sud, le Japon, le Chili et la France. À propos, l'Ukraine n'a pas fourni de pommes à Hong Kong pendant deux saisons consécutives, mais la Serbie, au contraire, a exporté la saison dernière vers Hong Kong le plus grand volume de pommes fraîches de l'histoire.

Les réexportations de pommes vers la Chine depuis Hong Kong sont tombées à 36 000 tonnes au cours de la saison 2020/21, alors qu'elles ont atteint 61 000 tonnes au cours de la saison 2018/19 et 44 000 tonnes la saison dernière. Par conséquent, le volume de la consommation intérieure de pommes à Hong Kong a continué de croître, mais la sursaturation du marché intérieur en Chine continentale a eu un impact clé sur la baisse des importations. Le fait est que, la saison dernière, la Chine elle-même a augmenté ses exportations et réduit au minimum le volume des importations de pommes fraîches.


Source : east-fruit.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)