Un rapport offre-demande équilibré pour la pastèque sicilienne 2021

« La saison 2021 de la pastèque sicilienne est l'une des plus réussies de ces dernières années. Nous aurions tort de nous en plaindre, car à vrai dire, nos activités commerciales ont été assez constantes. Même s'il n'y a pas eu de pics de prix, lesquels se produisent chaque année en début de saison, cela a été une bénédiction dans le fond, car cela a permis de maintenir un équilibre entre l'offre et la demande », explique Enzo Rametta, producteur et négociant opérant dans la plaine de Catane, dans l'est de la Sicile.


Enzo Rametta

« Les prix au début de la saison, qui pour nous a commencé fin mai/début juin, se situaient en moyenne à 0,35 centimes d'euros par kg. Nos variétés sont la Sentinelle et la Melania, qui ont d'excellents rendements et présentent une grande qualité », précise l'entrepreneur.

« Cette année, nous avons dû faire face à la grande chaleur, que nous avons combattue avec une irrigation supplémentaire la nuit, sur plus de 150 hectares de cultures, ce qui a représenté un engagement financier important. Cependant, nous avons gagné en douceur, avec un degré Brix d'environ 18. Ce résultat a suscité des demandes de la part des détaillants de toute la région, surtout entre juillet et août. En raison de cette forte demande, nous n'avons pas été en mesure de vendre hors de la région cette année. D'autre part, les Pouilles, la Calabre, la Basilicate et d'autres régions produisent également des pastèques à la même période ».

« Comme les autres années, il y a eu une phase de baisse après les vacances de Ferragosto en Italie (15 août), avec des prix compris entre 0,20 et 0,25 centimes d'euros par kg. Des variations peuvent encore se produire, mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il s'agit d'une tendance naturelle, qui se produit chaque année avec quelques jours de fluctuation, en raison également de la présence de nombreux types de fruits de saison, à commencer par les fruits à noyau. Par conséquent, nous ne pouvons pas blâmer le classement de la Sicile en zone jaune (en raison de l'augmentation du nombre de contaminations à la Covid-19, NDLR) ; en revanche, les consommations sont restées presque inchangées ».

« Ces dernières années, notre marque (qui porte le nom de famille de l'entrepreneur, NDLR) a enregistré une hausse de son activité, semblable à celle observée il y a 20 ans, lorsqu'elle était leader du secteur dans tout le sud de l'Italie », a conclu Enzo Rametta.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)