Croissance à deux chiffres de la production de légumes en Espagne au cours des dix dernières années

Au cours de la dernière décennie, l'Espagne a augmenté globalement la production de ses principales cultures davantage que la surface agricole qui leur est consacrée. Selon la dernière mise à jour des données du ministère de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation (MAPA) sur la surface et la production végétale en 2020, les productions de légumes, d'olives et de raisins ont connu une croissance à deux chiffres au cours de cette période.

La production de légumes a augmenté de 20 % entre 2010 et 2020, passant de 12,64 millions de tonnes en 2010 à 15,18 millions de tonnes en 2020. Au cours du même laps de temps, la superficie consacrée à la culture des légumes n'a augmenté que de 13,2 %.

La tomate reste le légume le plus produit, et sa production s'est maintenue à près de 4,3 millions de tonnes par an.

L'augmentation est donc due à d'autres produits, comme le poivron, l'oignon et la pastèque, qui sont devenus respectivement les deuxième, troisième et quatrième produits les plus cultivés, avec des productions qui dépassent le million de tonnes ; dix ans auparavant, seule la production d'oignons dépassait le million de tonnes.

La production de légumes représente la majeure partie de la superficie d'irrigation en plein air (294 285 des 386 084 hectares en 2020). L'Andalousie est le principal producteur de légumes parmi les communautés autonomes (6,5 millions de tonnes).

Agrumes
En 2019, le pays a produit 6,2 millions de tonnes d'agrumes, une quantité qui s'est répartie principalement entre la Communauté valencienne (3 millions) et l'Andalousie (2,1 millions).

À l'époque, la MAPA avait évalué que la production de la campagne 2019/2020 avait été inférieure de 18 % à la production record atteinte lors de la campagne précédente et la plus faible depuis 2015/2016.

La mise à jour publiée avec les données de 2020 ne comprend que 1,1 million de tonnes produites car elle se réfère à la campagne qui a commencé cette année-là et se termine en 2021, et inclut les pertes dans les exploitations.

Entre 2010 et 2020, la surface de production a diminué de 6,6 %. L'année dernière, moins de 300 000 hectares étaient occupés par des plantations régulières d'agrumes. Cependant, les producteurs ont planté de nouvelles terres avec des agrumes, laissant entendre un certain rétablissement du potentiel productif.

Les oranges, les mandarines et les citrons restent les principaux agrumes cultivés. Ils sont destinés à l'exportation, à la consommation intérieure en frais et, dans une moindre mesure, à l'industrie de transformation.

Actuellement, le secteur est préoccupé par les intempéries, l'entrée de parasites et la réduction des transferts d'eau du fleuve Tage vers le Levante espagnol.

 

Source : efeagro.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)