Un nouveau prototype de récolteuse de laitues pourrait réduire de 50 % le travail manuel

Un projet Agri-EPI, établi pour résoudre le problème de la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur des produits frais, pourrait permettre de faire un pas de plus vers la récolte mécanique des laitues. La laitue entière est la culture de légumes de plein champ la plus précieuse au Royaume-Uni, mais la récolte est encore une tâche manuelle laborieuse, qui exige que les cueilleurs se penchent et coupent la tige à l'endroit précis où elle doit être pour satisfaire aux normes de qualité des supermarchés.

Pour lutter contre les problèmes de pénurie de main-d'œuvre, Agri-EPI a réuni une équipe de projet, obtenu un financement d'Innovate UK et commencé à développer une moissonneuse spécialement conçue. Le travail a commencé en avril 2021 avec une série de partenaires, dont Grimme, l'université Harper Adams, G's, PDM Produce, Imaging Development Systems et le Centre for Machine Vision de l'université de l'ouest de l'Angleterre.

Après des mois de travail de conception et de fabrication, le premier prototype de récolteuse était prêt à être testé sur le terrain, les premières prévisions suggérant une réduction possible de 50 % de la main-d'œuvre. L'arracheuse à rang unique est équipée à l'avant d'une paire de vis sans fin pointues et rotatives en forme de « torpille » qui poussent sous la laitue de chaque côté de la racine et la soulèvent doucement du sol. La plante est ensuite soutenue, en position verticale, par une paire de courroies à poches, avant qu'une autre paire de courroies à pinces - adaptées d'une arracheuse de poireaux - ne saisisse la racine et ne la transporte vers une unité de traitement à l'arrière.


Article complet sur Farmers Weekly.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)