BLE : Rapport de marché - semaine 39/21

La disponibilité des raisins a été suffisante pour répondre à la demande

Les produits italiens ont constitué la base de l’offre avec, au premier plan, Italia, Michele Palieri et Crimson Seedless. Red Globe et Victoria ont complété l'action. Les Sultana turques ont généralement tourné rapidement. Dans certains endroits, ils sont devenus plus chers en raison de leur rareté. À Berlin, en revanche, les prix ont baissé, car la demande n’a pas suivi le rythme de l'augmentation des stocks. Et les retours des détaillants espagnols ont rendu plus difficile la vente des produits habituels.

En provenance de Grèce, le Thompson Seedless et le Crimson Seedless ont été les principales importations ; dans l'ensemble, les prix sont restés au niveau précédent. Les Alphonse Lavallée de France, de haute qualité, ont coûté aussi cher qu'avant et sont arrivées dans des proportions assez limitées. Peu de fruits espagnols ont complété l’offre. Généralement, la disponibilité était suffisante pour répondre à la demande. Par conséquent, les négociants ont rarement eu de raisons de modifier les prix de la semaine dernière.

Pommes
Les expéditions nationales dominantes se sont renforcées une fois de plus, tandis que la présence de différentes variétés s'intensifie. La Boskoop et la Rubinette, par exemple, ont pris une place plus importante qu'auparavant.

Poires
Les poires italiennes Abate Fetel, Santa Maria et Williams Christ étaient en tête des ventes. La demande n'a pas été particulièrement forte, et a donc été facilement satisfaite.

Prunes
Les fruits locaux ont dominé les ventes, bien que les livraisons aient baissé et que la demande ait été plutôt faible. Les commerçants ont donc souvent réduit leurs prix pour éviter les excédents.

Citrons
Les approvisionnements sud-africains et espagnols ont prédominé. Les importations argentines arrivant en troisième position. Quelques apports de la Turquie et de l'Uruguay ont complété l’offre.

Bananes
Les affaires ont été assez mitigées. Mais lorsque l'offre et la demande étaient suffisamment équilibrées, les prix n'ont pas bougé.

Chou-fleur
Les produits nationaux ont dominé la scène, les produits néerlandais et belges n'apparaissant que sporadiquement. La demande a été satisfaite sans problème et les prix ont le plus souvent connu une légère tendance à la baisse.

Laitue
Les produits belges l'ont emporté sur les produits nationaux pour la laitue. La disponibilité a été suffisante pour satisfaire la demande et les prix sont souvent restés à leur niveau antérieur.

Concombres
Les produits néerlandais, belges et nationaux ont prédominé. Mais la présence des produits espagnols, moins chers, s'est accrue.

Tomates
L'offre est restée principalement composée de fruits néerlandais et belges. La demande a généralement pu être satisfaite sans difficulté et la qualité était globalement convaincante.

Poivrons 
Les produits néerlandais ont ici dominé le marché. Bien que la disponibilité ait été limitée, elle a été suffisante pour répondre à la demande. Les marchés ont presque unanimement signalé une baisse des prix des poivrons jaunes et verts.

Source : BLE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)