Septembre marque une rupture dans la tendance du marché européen de la tomate

Alors qu'en juin et surtout en juillet et août, les Pays-Bas étaient quelque peu à la traîne des autres pays européens dans l'engouement pour les tomates sur un marché aux prix remarquablement élevés, ce sont eux qui se sont distingués en septembre. C'est ce qui ressort d'une nouvelle mise à jour des chiffres du tableau de bord des tomates de la Commission européenne.

Aux Pays-Bas, les prix des tomates ont continué à augmenter en septembre, alors que les mois d'été étaient déjà terminés. En septembre, les prix se situaient en moyenne autour de 0,96 €/kg, soit 5 % de plus que ce qu'ils sont normalement en août et septembre. En juillet et août, les marges aux Pays-Bas sont restées faibles par rapport aux prix élevés dans le reste de l'Europe. Ces dernières années, les prix néerlandais ont généralement augmenté en juillet et août, mais cette année, cela s'est produit en septembre.


Cliquez ici pour agrandir

Aux Pays-Bas, les prix des tomates grimpent souvent en octobre également, lorsque l'offre diminue. Ensuite, les prix baissent généralement lorsque les productions du nord et du sud de l'Europe se rencontrent. Toutefois, la tendance du tableau de bord des tomates pourrait à nouveau dévier, compte tenu du problème actuel du virus et de la crise énergétique.

Cliquez ici pour agrandir 

Une rupture de tendance
En Europe, les prix de la tomate n'ont pas augmenté en septembre de manière généralisée, contrairement à la tendance de ces dernières années. Normalement, ils augmentent de 17 % d'août à septembre, mais cette année, le prix moyen a baissé de 1 % pour atteindre 1,43 €/kg.

Cliquez ici pour agrandir

C'est en Espagne que les prix ont le plus dévié. Au cours des cinq dernières années, les prix ont augmenté en moyenne de 32 % d'août à septembre, mais cette année, ils ont baissé de 4 %.

Cliquez ici pour agrandir

En France aussi, les prix ont diminué de 22 %, ce qui est supérieur à la moyenne de 10 % des cinq dernières années. En Italie, les prix ont augmenté de 2 % d'août à septembre, mais c'est nettement moins que l'augmentation moyenne de 16 % des cinq dernières années.

Cliquez ici pour agrandir

La Belgique ne figure pas dans le tableau de bord européen de la tomate, mais la Fédération Belge des Criées Horticoles (VBT) tient ses propres registres. Un graphique montre que les prix ont atteint un pic au début du mois d'août, mais que ce pic avait disparu à la semaine 35, bien que les prix soient restés plus élevés qu'à la même période l'année dernière.


Cliquez ici pour agrandir

Le VBT donne également un aperçu de l'offre de tomates qui montre des différences hebdomadaires considérables. En septembre, l'offre était nettement plus faible, notamment au cours des semaines 35 et 36, que l'année précédente, tant pour les tomates en vrac que pour les tomates en grappe. Ensuite, au cours de la semaine 37, les prix ont augmenté un peu plus qu'en 2020, mais ils ont à nouveau chuté au cours des semaines 38 et 39.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)