Un conditionneur d'endives néerlandais automatise son processus de production

« Cette semaine, les prix semblent meilleurs sur un marché de l'endive erratique »

Les prix sur le marché de l'endive ont été difficiles au cours des quatre ou cinq dernières semaines. « Aux enchères belges, cela s'est vendu entre 0,40 et 0,80 €. Il y avait également beaucoup de concurrence de la part de des endives française emballée », explique Sjan van Gorsel de Reijnpack, une société néerlandaise de conditionnement d'endive.

« Les prix sont toutefois en train de remonter. Les prix d'adjudication ont largement dépassé la barre de l'euro cette semaine. Le marché est encore quelque peu erratique. Un jour, la demande est abondante, le lendemain, elle est beaucoup plus faible. Mais l'hiver arrive, et nous nous attendons donc à des ventes plus stables. Les prix devraient alors pouvoir rester plus élevés. »  

« La saison des récoltes a commencé. Les premières parcelles ont été arrachées. Nous voyons que cela ne va pas de soi partout. Certains champs ne peuvent pas être arrachés à cause de racines déviantes. Nous constatons également que les rendements à l'hectare sont inférieurs à ceux des années précédentes. Si cela s'avère être un problème européen, cela pourrait avoir un effet positif sur les prix de la prochaine saison. Cette année a également été très irrégulière pour l'endive rouge. Le prix était souvent à des niveaux de dumping de 1,35 €/kg », poursuit Sjan.

« Cette semaine, il est remonté brièvement à 6 ou 7 €/kg. Ce marché est tellement imprévisible, il est presque impossible de l'anticiper. Ce qui nous inquiète, c'est l'augmentation des prix des matières premières et de l'énergie. Notre prix de revient augmente considérablement à cause de cela. Nous espérons que nos clients comprennent que les prix, eux aussi, devront augmenter. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Nous avons été certifiés Planet Proof l'année dernière. Cela n'offre rien de plus aux clients. Mais il faut engager des frais considérables pour être certifié. »  

« Par ailleurs, nous avons étendu notre capacité de stockage frigorifique. Nous pouvons désormais refroidir la plupart de nos stocks de carottes sur place. Elles sont donc ici même, ce qui permet d'éviter de nombreux transports. C'est bien meilleur pour l'environnement. Et nous travaillons à une plus grande automatisation de notre processus de production. En utilisant des robots, nous pouvons supprimer certains emplois. C'est également nécessaire car il est de plus en plus difficile de trouver des travailleurs qualifiés. Nous continuons à avancer, car rester immobile revient à reculer », conclut M. Sjan.

Pour plus d'informations : 
Reijnpack
Sjan van Gorsel
8 Kwekerijweg
4675 PZ, Sint-Philipsland, Pays-Bas
Tél. : +31 (0) 167 573 148
info@reijnpack.nl 
www.reijnpack.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)