Créer un modèle capable de prédire la fraîcheur des aliments et leur durée de conservation

Maersk participe à un projet sur les déchets alimentaires avec l'Université de Wageningue

Chaque année, 13 % des produits frais du monde entier sont perdus dans la chaîne d'approvisionnement frigorifique, entre la récolte et le détaillant. Une prédiction précise et en temps réel de la durée de conservation restante d'une cargaison de produits frais permettrait à toutes les parties impliquées dans la chaîne d'approvisionnement de prendre des décisions plus rapides et mieux informées, réduisant ainsi le gaspillage alimentaire et évitant les pertes de revenus.

C'est exactement le but d'un nouveau projet auquel Maersk participe en collaboration avec l'Université de Wageningue. L'objectif final est de créer un modèle de pronostic de la fraîcheur des aliments et de leur durée de conservation restante, déterminé par de multiples paramètres qualitatifs.

Le projet a été lancé au début de l'année et sera mené par le Wageningen Food & Biogen Research, au sein des instituts de recherche de l'Université de Wageningue, dans un consortium avec 13 partenaires privés issus de différentes parties de la chaîne d'approvisionnement des aliments frais.

AgroFair et Westfalia, deux clients actuels de Maersk, font également partie du consortium du projet. Les deux partenaires ont commencé à partager des ensembles de données les uns avec les autres, allant des données sur la météo et le sol au niveau de la ferme de récolte aux évaluations qualitatives des échantillons de produits et aux relevés de température spécifiques.

Source : Maersk.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)