Les producteurs de tomates canariens envisagent de se lancer dans la culture du cannabis à des fins thérapeutiques

Les producteurs de tomates canariens envisagent de convertir leurs cultures en cannabis médicinal afin d'atténuer la destruction des 5 000 emplois qui dépendent du secteur de la tomate dans l'archipel.

La production de tomates pour l'exportation n'a cessé de chuter dans les îles au cours des dernières décennies. À la fin des années 1990, les îles Canaries produisaient 305 000 tonnes de tomates. En 2020, elles ont produit moins de 45 000 tonnes. En outre, en 2010, la tomate représentait 10 % du PIB des îles, alors qu'elle en représente aujourd'hui moins de 3 %.

Selon Cannabis Magazine, les producteurs de tomates canariens ont rencontré le ministre du Trésor, Roman Rodríguez, afin de coordonner un plan d'aide pour la reconversion des 352 hectares de tomates qui existent encore sur les îles. Il faut savoir qu'en moins de 20 ans, 3 000 hectares de culture de tomates ont disparu en raison du manque de travail institutionnel et politique pour tenir à distance un concurrent, tel que le Maroc, après que ce pays ait signé un accord d'association avec l'UE en 1996 qui lui a permis de mettre la main sur la moitié du marché européen de l'hiver.

Selon la première réunion entre les entreprises et le gouvernement, une partie du programme d'aide serait utilisée pour compenser la main-d'œuvre qui ne peut être délocalisée vers de nouvelles activités.

Des sources du ministère des Finances consultées par Cannabis Magazine ont souligné que les conditions climatiques des îles Canaries permettraient de produire du cannabis à des fins scientifiques et médicales et pour des centres de recherche.

Source : cannabismagazine.net 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)