Programme d’investissements d’avenir 4

L'Etat prêt à investir 877 millions d’euros au service de la 3e révolution agricole

L’Etat veut investir dans l'Alimentation de demain : 877 millions d'euros pour développer les technologies agricoles et agroalimentaires. 

L’Etat mise sur deux « stratégies d’accélération » dans le cadre du 4e Programme d'Investissements d'Avenir (PIA4), en complément des 2 milliards d'euros du plan France 2030. 

Il s’agit de « repousser la frontière des connaissances » pour entrer dans la « troisième révolution agricole », après celles de la mécanisation et de la chimie, avec des « innovations de rupture », a souligné le cabinet du ministre de l’Agriculture.

La première stratégie (428 millions d'euros) vise à « développer des solutions innovantes au service de la résilience et de la compétitivité du monde agricole » dans les domaines des agroéquipements, du biocontrôle, de la sélection variétale notamment. Et la seconde (449,5 millions d’euros), servirait à « concevoir et déployer les solutions pour une alimentation plus durable et favorable à la santé », avec des recherches notamment sur le microbiome (écosystème microbien).

« Au-delà des enjeux sociétaux, l’investissement de l’État sur ces marchés en forte croissance au niveau mondial est une opportunité pour le secteur agroalimentaire français, première industrie du pays, de renforcer sa compétitivité et de redevenir un leader à l’export », estime dans un communiqué l’association des industriels de l’alimentation (Ania).

Les fonds sont issus du programme d’investissements d’avenir (dit PIA4). Les appels à projets s’étaleront jusqu’à la fin du premier semestre 2022. 

Pour lire le communiqué cliquez ici. 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)