La technologie robotique ReSking peut manipuler et « sentir » les fruits rouges

Meta progresse dans le développement de ReSkin, la peau robotique qui nous apportera le sens tactile dans le Métavers, a annoncé Mark Zuckerberg, cofondateur de Facebook et désormais PDG de Meta, dans un message posté sur son profil Facebook. « De nouvelles recherches passionnantes menées par notre équipe d'intelligence artificielle contribueront à nous faire entrer dans ce monde par le toucher », a-t-il déclaré. « Nous avons conçu un capteur tactile haute résolution en collaboration avec l'université Carnegie Mellon pour créer une peau de robot très fine. Cela nous rapproche un peu plus du réalisme virtuel et des interactions physiques du Metavers ».

Concrètement, ReSkin fonctionne grâce à l'utilisation de particules internes qui génèrent des champs magnétiques. Lorsqu'elle touche une surface, la peau se déforme. Une carte de circuit imprimé surveille et envoie des informations à l'intelligence artificielle, qui essaie de comprendre les changements de force et de toucher qui ont été effectués pour transmettre une réponse.

« La technologie de peau tactile de ReSkin fournira une source de données de contact riches qui pourraient être utiles pour alimenter l'IA dans un large éventail de tâches tactiles, y compris le tri d'objets et la saisie robotique », explique Abhinav Gupta, le responsable de cette recherche, à NewScientist.

Pour créer cette peau synthétique, l'équipe de chercheurs de Meta a entraîné des robots en leur faisant utiliser une clé pour ouvrir une porte et en leur demandant de saisir des objets délicats, comme des raisins ou des myrtilles. Pour saisir les fruits, les chercheurs ont recouvert une pince robotique de ReSkin. L'équipe de recherche a partagé des images des robots ramassant des myrtilles avec une pression parfaite, sans causer de dommages aux fruits. « Le capteur de force intégré à la pince n'est pas en mesure d'accomplir cette tâche, mais avec ReSkin, il peut détecter le retour de force suffisamment finement pour contrôler sa prise », explique M. Gupta.

L'équipe de Meta a réalisé d'autres tests dans lesquels elle a utilisé ReSkin pour surveiller les mouvements d'un chien, la force utilisée par les humains effectuant des tâches manuelles, et la localisation de contacts dans des surfaces plus grandes, comme le corps d'un être humain.

Source : simfruit.cl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)