Baisse de 15 % de la récolte de mangues en Afrique du Sud

Les bonnes pluies récentes dans la province du Limpopo ont été bénéfiques aux mangues, bien que certains vergers aient subi un certain degré de dégâts dus au vent, qui devraient être minimes.

Les perspectives pour la saison de la mangue diffèrent selon les régions de production, et il est difficile de donner une estimation ferme à ce stade, note Derek Donkin, PDG de Subtrop, l'organisation industrielle pour les mangues, les litchis et les avocats.

La récolte principale n'a lieu qu'à partir de décembre, mais les premières mangues Tommy Atkins sont arrivées sur le marché.

« Je prévois une récolte commerciale de mangues inférieure de 15 % à celle de l'année dernière », déclare Pieter Buys, président de l'Association sud-africaine des producteurs de mangues. « Les producteurs informels de mangues sans irrigation pourraient connaître une baisse plus importante, de l'ordre de 20 %. »

L'année dernière, la récolte de mangues a été de 75 000 tonnes. 

« Ce fut une année assez bizarre pour les mangues », remarque Pieter. La floraison a été irrégulière et s'est déroulée sur une longue période, avec pour conséquence une pollinisation erratique. Conséquence : on observe, sur le même arbre, des petits et gros fruits, ce qui nécessitera davantage de travail pendant la période de récolte pour traverser les vergers plusieurs fois.

Pour plus d'informations : 
Pieter Buys
South African Mango Growers’ Association
Tél. : +27 51 307 3677
info@subtrop.co.za 
https://mango.co.za/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)