L'échéance des étiquettes autocollantes compostables pourrait entraîner une augmentation des fruits en sac plastique

Dans moins de deux ans, le gouvernement néo-zélandais veut éliminer progressivement les autocollants en plastique pour fruits et les remplacer par des étiquettes compostables à domicile. Au début de l'année, le gouvernement a fixé à la mi-2023 la date à laquelle il souhaite que les autocollants en plastique soient progressivement éliminés. Des sources du secteur considèrent néanmoins que cette échéance est loin d'être atteinte.

« Cela ne semble pas particulièrement plausible à l'heure actuelle, et certainement pas pour tous les produits », a déclaré Jamie Lunam, directeur général de Jenkins Freshpac Systems. Les normes de compostage domestique exigent que les étiquettes se décomposent en 365 jours, donc, de manière réaliste, Jenkins Freshpac Systems devrait avoir un produit fonctionnel d'ici juillet 2022 pour permettre l'achèvement du processus de certification.

M. Lunam pense que ce délai pourrait avoir des « conséquences inattendues » - des pommes emballées dans des sacs plutôt qu'en vrac, ce qui pourrait créer un problème de déchets important, au lieu d'en résoudre un.

Source : stuff.co.nz


Photo : Dreamstime.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)