Alejandro Clavero, PDG de BIOrigen :

« Les ventes de fruits tropicaux biologiques augmentent de 15 à 20 % par an »

La saison des mangues de Malaga touche à sa fin en même temps que la récolte des avocats prend de l'ampleur. La culture espagnole de la mangue biologique continue de se professionnaliser, tandis que de nouveaux canaux de vente s'ouvrent, comme le marché en ligne, qui promet de continuer à se développer fortement dans les années à venir, tant pour ce produit que pour toute la gamme des produits exotiques et agricoles en général.

« Dans deux semaines environ, nous terminerons la campagne de mangue biologique à Malaga, qui a été meilleure que prévu en termes de volumes, puisque nous avons augmenté entre 20 et 30 % par rapport à l'année dernière », déclare Alejandro Clavero, PDG de BIOrigen, une entreprise familiale spécialisée dans la production de fruits tropicaux biologiques, issue de la société mère Managú. « À l'exception de quelques semaines difficiles avec des hauts et des bas dans les prix, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits. Il convient de noter que le degré de professionnalisme augmente dans le secteur ; les fruits s'améliorent chaque année parce que les agriculteurs travaillent mieux tant au niveau de la production que de la récolte ».


Alejandro Clavero, PDG de Biorigen.

En ce moment, l'entreprise de Malaga fait le lien entre la fin de la saison espagnole et les premières mangues biologiques du Pérou. « Nous travaillons avec l'avocat et la mangue bio toute l'année. Nous possédons environ 100 hectares entre tous les membres de la famille qui composent cette entreprise, et nous achetons également des produits à d'autres producteurs », explique-t-il.

Les ventes de fruits tropicaux biologiques connaissent une croissance annuelle de 15 à 20 %
Il y a un peu plus d'un an, BIOrigen a décidé de lancer une marque spécialisée dans la production et la commercialisation de fruits tropicaux 100 % biologiques. En accord avec les nouvelles demandes sociales, l'idiosyncrasie de la marque est clairement engagée dans le respect de l'environnement et cherche à être en phase avec un profil de consommateur qui n'est plus seulement satisfait de la qualité des produits sur sa table, mais qui est aussi exigeant sur la façon dont ils sont produits.

« Il est clair qu'il existe un intérêt et, par conséquent, une demande très importante pour les produits biologiques. Tant les entreprises que les professionnels valorisent de plus en plus une approche alternative dans leur manière de produire ; une vision plus harmonieuse et équilibrée qui vise à obtenir un produit durable ».


L'équipe de BIOrigen exposant au salon Fruit Attraction 2021.

« C'est un marché de niche par rapport aux volumes qui circulent de manière traditionnelle, mais il est en constante expansion. En fait, chaque année, nos ventes augmentent de 15 à 20 % dans le cas des fruits tropicaux. Mais il est également juste de dire que les fruits conventionnels, grâce à la nouvelle législation et à la façon dont les fruits sont traités, deviennent de plus en plus respectueux de l'environnement et plus sains pour les consommateurs », souligne Alejandro Clavero.

« Depuis que la pandémie a éclaté, les ventes en ligne ont explosé »
L'entreprise travaille avec des marchés de gros en France, en Allemagne et en Espagne et mise beaucoup sur sa propre ligne de vente et de marché en ligne via son site web www.biorigen.es.

« Pour l'instant, nous expédions par le biais de notre site web sur le territoire espagnol, mais nous souhaitons nous étendre au-delà de nos frontières dans un avenir proche. Les consommateurs peuvent recevoir le produit dans les 24 heures suivant la commande, à un prix similaire à celui du magasin physique, voire plus compétitif, étant donné que nous sautons certains des maillons de la chaîne d'approvisionnement. Depuis que la pandémie a éclaté, l'achat de fruits en ligne est monté en flèche. Les gens voient comment les fruits arrivent en parfait état et apprécient la commodité de la livraison à domicile, ce qui les incite à renouveler leurs achats ».

« Si nous avons commencé par vendre des avocats et des mangues, nous produisons maintenant des fruits de la passion, des pitayas et des kumquats biologiques, ainsi que de l'aloe vera. Nous continuons à nous étendre à d'autres produits biologiques provenant d'agriculteurs tiers, même s'ils ne sont pas faciles à trouver. Nous voulons former une grande famille de commerce électronique de produits biologiques dans un canal dont la croissance mensuelle est à trois chiffres. Nous sommes très clairs à ce sujet et nous voulons nous positionner sur ce segment avec des fruits 100 % biologiques, ce qui nous différencie de nos concurrents », déclare le PDG de l'entreprise.

La concurrence des avocats biologiques en provenance d'autres pays s'intensifie
La récolte des avocats espagnols a commencé en septembre avec les variétés Bacon et Fuerte et, actuellement, des quantités importantes d'avocats Hass sont déjà récoltées.

« Nous pensons que nous allons avoir une bonne saison d'avocats, car les fruits semblent très bons et les prix sont similaires à ceux de l'année dernière. Désormais, nous serons en concurrence avec des avocats du Chili, de la République dominicaine, du Mexique, du Maroc et d'Israël, où la production biologique se développe également. Il y a quelques années encore, il était difficile de produire des avocats biologiques au Mexique, mais on en trouve désormais sur le marché, comme en République dominicaine et au Maroc, où de nombreuses exploitations sont en cours de conversion. La concurrence s'accroît et se renforce. En attendant, nous ajoutons des arbres à notre propre production. » 

Pour plus d'informations : 
Alejandro Clavero
BIOrigen
Tél. : +34 952 500030
alejandro@biorigen.es  
www.biorigen.es  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)