Exportations de fruits entre janvier et octobre 2021

Les exportations brésiliennes de fruits en route vers un nouveau record

Les exportations dans le secteur des fruits se dirigent vers un nouveau record en termes de valeur et de volume. De janvier à octobre, les ventes internationales ont totalisé 943 000 tonnes de fruits, dépassant de 20,2 % le total 2020 sur la même période. La somme de la valeur exportée a atteint 925,4 millions de dollars, soit 23,2 % de plus que celle enregistrée à la même période l'année passée.

La valeur cible du secteur est d'un milliard de dollars de fruits vendus à l’étranger. Cet objectif semble finalement plus proche que jamais, car les exportations brésiliennes sont historiquement concentrées sur le dernier trimestre de l’année, en raison de la complémentarité des saisons avec l'hémisphère Nord. Dans cet intervalle, entre octobre et janvier, les producteurs cherchent à répondre à la demande étrangère et à augmenter leur présence dans les rayons des supermarchés européens et américains.

Bien que les exportations soient en passe d'atteindre l'objectif d'un milliard de dollars, le marché présente quelques points de vigilance, comme l'augmentation du fret maritime, la pénurie de conteneurs et le coût élevé du conditionnement, qui ont rendu impossible l'expédition de volumes plus importants ces derniers mois.

Volume cumulé et prix des exportations de fruits entre les mois de janvier et octobre, en milliers de tonnes

Les principales augmentations de volume entre janvier et octobre, par rapport au même intervalle en 2020, sont liées aux exportations de pommes (+36 500 t), de mangues (+33 500 t), de citrons jaunes et verts (+20 900 t), de bananes (+18 300 t) et de raisins (+16 500 t). En ce qui concerne les prix en dollar, les augmentations les plus importantes ont été observées pour les fraises (+44,8 %), les prunes (+34,5 %) et enfin les noix de coco (+27,4 %).

Mangue
La somme des volumes exportés entre les mois de janvier et octobre 2021 a atteint 197 300 tonnes, soit une augmentation de 20 % par rapport à la même période de l'année dernière. Cependant, en ce qui concerne les prix, la tonne de fruits a perdu de sa valeur par rapport aux valeurs moyennes enregistrées l'année précédente. Au cours de cette période, une dépréciation des prix de 8,5 % a été observée. L'une des raisons de cette baisse des prix a été la reprise de l’exportation de mangues du Pérou et de l’Équateur, deux producteurs importants.

Source : abrafrutas.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)