Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Sylvain Colleville, Peruzzo :

« Nos ventes de clémentines Fine de Calabre en barquette 100 % carton explosent »

La société Peruzzo a commencé la commercialisation de ses clémentines Fine de Calabre il y a une vingtaine de jours. « Pour l’instant nous sommes très satisfaits du déroulement de la campagne. Les volumes sont bons et la qualité est vraiment excellente avec un bon équilibre sucre/acidité », rapporte Sylvain Colleville, directeur commercial de la société.

Depuis l’année dernière déjà, l’entreprise propose la clémentine dans une barquette exempte de plastique : « Nous avons mis en place ce conditionnement car nous voulions valoriser au mieux cette clémentine. La Fine de Calabre est de la même variété que la clémentine de Corse, tout en étant plus abordable. Nous la vendons avec feuille car c’est un moyen de la différencier des autres variétés vendues sans feuille. Il s’agit d’un produit de très bonne qualité mais qui pourtant, ne trouvait pas sa place en magasin. Voilà pourquoi nous avons pensé la mettre en barquette. Nous avons donc été en quelque sorte précurseur avec l’élaboration d’une barquette 100 % carton, qui en plus d’être sans plastique nous permettait de communiquer sur les qualités organoleptiques de ce produit mûri au soleil de Calabre. Par ailleurs, bien que cela ne soit pas encore précisé sur la barquette, notre production de Fine de Calabre est désormais bio ».

« Nous pouvons répondre au besoin des grandes enseignes »
Malgré cette nouvelle présentation en accord avec les tendances actuelles en termes d’emballage, les ventes de l’année dernière n’ont pas été à la hauteur des espérances du groupe. Des données qui contrastent fortement avec la campagne actuelle : « Même si le distributeur Cactus nous a suivi au Luxembourg, nous avons eu du mal à nous faire une place sur le marché français. Je pense que nous étions un peu trop en avance sur notre temps. Aujourd’hui, la situation est toute autre. Les ventes décollent en réponse à une demande soutenue. Plusieurs enseignes sont intéressées par le produit, que nous leur vendons via des grossistes. Nous rencontrons toujours beaucoup de difficultés à entrer en contact directement avec les centrales. Alors que pourtant, nous pouvons réellement répondre à leur besoin ».

« Un jour, il faudra bien répercuter la hausse du coût de la matière première sur le prix de vente »
A l’image d’un certain nombre d’entreprises à l’échelle mondiale, le Groupe Peruzzo fait face à la pénurie de matières premières : « Nous voyons les délais de production qui s’allongent passant de quinze jours à trois semaines puis deux voir trois mois… Or dans trois mois, la campagne de clémentine sera terminée. C’est un vrai problème. Nous sommes donc à la recherche d’une entreprise pouvant nous fournir des emballages rapidement, car nous risquons de manquer de barquettes. Nous sommes également confrontés à la hausse du prix de la matière première qui avoisine les 30 % et que nous répercutons sur notre prix de revient. Ce qui ne peut être durable. Cette problématique ne concerne pas uniquement le secteur des emballages, elle s’exprime aussi au cœur des vergers, freinant ainsi le renouvellement des cultures et la plantation de nouveaux arbres ».

Pour plus d’informations :
Sylvain Colleville
Lucas Saglietto
Peruzzo
Tél. : 0490156671


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)