Rapport de marché BLE semaine 47/2021 :

Les expéditions espagnoles de clémentines ont prédominé

Les expéditions espagnoles de clémentines ont prédominé. Les Nour marocaines, dont la présence a sensiblement augmenté, apparaissent ici et là. Leurs propriétés organoleptiques sont bonnes, de sorte que les ventes sont généralement soutenues. Les agrumes italiens avec feuille ont complété les marchés en petites quantités. Dans le secteur des Satsumas, les importations turques se sont développées.

Des offres espagnoles ont complété la gamme de marchandises. La disponibilité de la mandarine était presque terminée : quelques lots sud-africains et italiens côtoyaient des lots turcs et chiliens. Globalement, la demande s'est intensifiée en raison des basses températures. Toutefois, l'offre ayant également augmenté, aucune hausse fondamentale des prix n'a pu en être déduite. De temps en temps, les prix ont même légèrement baissé. 

Pommes
Une large gamme de produits était disponible, dans laquelle les articles domestiques ont continué à avoir la plus grande importance.

Poires
Les affaires ont été régulières mais calmes. La demande était assez limitée et il était facile d'y répondre. Les poires italiennes Abate Fetel, Santa Maria et Williams Christ sont restées chères en raison des achats initiaux.

Raisins de table
Les lots italiens ont évidemment dominé le marché : Italia, Crimson Seedless et Michele Palieri étaient prédominants. Les hausses de prix ont résulté principalement de l'augmentation de l'offre de fruits conditionnés en paquets d'hiver.

Oranges
Les Navelinas espagnoles ont surpassé la concurrence en termes de volume. Les oranges italiennes et grecques Navelina et les Navels espagnoles ont été au mieux complémentaires.

Citrons
Les livraisons espagnoles ont prédominé ici : les Primofiori étaient de plus en plus vendus sous diverses présentations, le conteneur de 15 kg restant dominant.

Bananes
Les ventes ont été calmes, avec des prix évoluant de manière assez inégale selon les marchés.

Chou-fleur
Les ventes se sont améliorées par endroits en raison des basses températures. Il est donc heureux que la disponibilité des produits italiens et français ait augmenté.

Laitue
La laitue iceberg est arrivée exclusivement d'Espagne. Les envois ont été quelque peu limités, mais ils ont généralement permis de répondre à la demande. Dans l'ensemble, cependant, les prix ont eu tendance à augmenter.

Concombres
Les concombres espagnols ont prédominé, les concombres belges, grecs et hollandais ont complété cette offre, mais pas dans toutes les catégories. Les premières importations marocaines sont arrivées.

Tomates
Un assortiment varié a continué à être disponible, dans lequel les livraisons turques ont augmenté. En général, aucune tendance claire n'a pu être discernée en ce qui concerne les prix.

Poivrons
Les lots espagnols ont dominé, plus que les marchandises turques et marocaines. Les lots néerlandais et belges, autrefois dominants, n'ont joué qu'un rôle minime.

Source : BLE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)