« Le goût d'un plat est important, mais sa présentation l'est tout autant »

Espagne : La demande de fleurs comestibles monte en flèche

2020 a été une année catastrophique pour les fleurs d'ornement et les fleurs comestibles. Mais actuellement, les commandes de fleurs comestibles montent en flèche en prévision des fêtes.

Laura Carrera, PDG du producteur de fleurs comestibles Innoflower, explique que les restaurants espagnols veulent de plus en plus de fleurs comestibles et la demande monte en flèche pour Noël. Innoflower, lancée en 2016, devrait donc terminer l'année avec un chiffre d'affaires de 500 000 €, soit un chiffre similaire à celui de 2019. « Nous espérons doubler la production en un an avec l'ouverture de nouvelles fermes et nous pensons qu'à moyen terme, les ventes pourraient être multipliées par cinq ou six », déclare-t-elle.

Le propriétaire de Microgreens, Jose Angel Castillo, a commencé la production de fleurs comestibles bio à Nerja (Malaga) en 2017 à la demande des restaurateurs de la région. Désormais, il vend également ses produits sur les marchés de Madrid, Cordoue et Jaen. « La consommation de fleurs en Espagne va augmenter. Ce n'est pas une mode, c'est une tendance qui est là pour rester, comme c'est déjà le cas en France ou en Italie », explique-t-il.

Les commandes n'ont cessé d'augmenter depuis novembre, indique M. Castillo, depuis ses serres. « Désormais, il y a plus de demande que d’offre ». 

TopChef et haute gastronomie
Selon l'administrateur de Garanfruit Agro, Vicente Ripoll, les émissions de télévision telles que TopChef et l'essor de la haute gastronomie en Espagne ont favorisé la connaissance et l'utilisation des fleurs comestibles dans la cuisine au cours des cinq dernières années.

« Il n'est pas facile de trouver des fleurs comestibles dans les supermarchés et les hypermarchés, mais il est clair que leur consommation est en hausse. La saveur d'un plat est importante, mais sa présentation l'est tout autant. L’aspect visuel a gagné du terrain », estime-t-il.

Garanfruit Agro, qui commercialise ses produits sous les marques Innobrotes et Maycagreens depuis Algemesí (Valence), est passée de 400 m² dédiés à la culture de fleurs comestibles à 4 000 m² en six ans. En 2022, elle prévoit d'augmenter son chiffre d'affaires de 10 à 15 % par rapport à 2021.

Jaime Muñoz, chef de produit chez le grossiste en fruits et légumes CMR Infinita à Mercamadrid, est également convaincu que l'activité des fleurs comestibles va continuer à se développer, avec ses pics de vente ponctuels, à Noël et en été, et va se déplacer des grandes villes vers les zones côtières.

Un rebond de la demande est également observé lors des célébrations de mariages, des communions, ou de la Saint-Valentin, conclut-il.

Source : efeagro.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)