La production italienne en légère baisse pendant les vacances d'hiver

L'offre italienne de légumes frais découpés en rupture de stock, surtout pour les pays étrangers

Un certain nombre de circonstances ont entraîné une diminution de la production des variétés de légumes frais coupés dans les principales zones de production italiennes. Cette baisse a provoqué une rupture d'approvisionnement dans certains supermarchés étrangers, comme aux Pays-Bas.

Sur cette photo d'un supermarché néerlandais, on peut lire qu'« il y a un manque d'approvisionnement en produits frais découpés en raison du mauvais temps, de la pluie et de la neige qui ont sévi en Italie ». En réalité, les choses sont légèrement différentes. « Dans certaines zones de production, comme en Campanie, la production a été plus précoce en raison du temps très chaud. Cela a entraîné un chevauchement et des récoltes précoces. Ensuite, les semis suivants ont été ralentis par de brusques chutes de température ; une partie des cultures n'était pas prête pour la période de Noël », explique le spécialiste Marco Bastoni.

En d'autres termes, en raison d'une baisse des disponibilités, de nombreux producteurs ont été contraints de privilégier certains clients au détriment d'autres. Pour le secteur du frais coupé, le coût du transport est celui qui a le plus d'impact par rapport aux autres références, car il absorbe beaucoup de volume mais pèse si peu.

« Face à l'augmentation des coûts de transport au cours des derniers mois, je suppose que plusieurs producteurs ont été contraints d'ajuster leurs critères de choix. »

En effet, les revenus tirés du marché du frais ces deux dernières années (notamment en raison de la pandémie) ayant été si faibles pour les producteurs, beaucoup d'entre eux ont semé de plus petites surfaces. Une baisse de 15 à 20 % a été constatée. Ajouté aux problèmes climatiques, il est facile de comprendre pourquoi une pénurie d'approvisionnement est apparue, surtout pendant la période de Noël.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)