Des scientifiques de Singapour et des États-Unis mettent au point un emballage qui tue les bactéries

Une équipe de scientifiques de la NTU de Singapour et de l'école de santé publique T.H. Chan de l'université de Harvard, aux États-Unis, a mis au point un matériau d'emballage alimentaire « intelligent », biodégradable et durable, qui tue les microbes dangereux pour l'homme. Il pourrait également prolonger la durée de conservation des fruits frais de deux à trois jours.

L'emballage naturel est fabriqué à partir d'un type de protéine de maïs appelé zéine, d'amidon et d'autres biopolymères d'origine naturelle, imprégnés d'un cocktail de composés antimicrobiens naturels. Ces composés comprennent de l'huile de thym, une herbe couramment utilisée en cuisine, et de l'acide citrique.

Les expériences ont révélé que les fibres de l'emballage, lorsqu'elles sont exposées à une augmentation de l'humidité ou à des enzymes provenant de bactéries nocives, libèrent des composés antimicrobiens naturels, tuant les bactéries dangereuses courantes qui contaminent les aliments, telles que E. coli et Listeria, ainsi que les champignons.

L'emballage est conçu pour libérer les minuscules quantités nécessaires de composés antimicrobiens uniquement en réponse à la présence d'humidité supplémentaire ou de bactéries. Cela garantit que l'emballage peut supporter plusieurs expositions et durer des mois.

Source : ntu.edu.sg


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)