Agro Care, 25 ans, vise les 1 000 hectares en 2030

En 25 ans, Agro Care a atteint 261 hectares de tomates et 1 500 employés. Des chiffres impressionnants, mais l'entreprise ne prévoit toujours pas la fin de la montée en puissance de l'horticulture sous serre. « Dans dix ans, il ne restera plus qu'une poignée d'entreprises de culture », prédit Kees van Veen, qui a fondé Agro Care en 1997 avec Philip van Antwerpen. À l'aube de son 25e anniversaire, l'entreprise compte neuf sites de culture dans quatre pays.

C'est Agro Care lui-même qui donne l'impulsion à l'augmentation d'échelle dans le secteur des légumes. Philip van Antwerpen et Kees van Veen se sont retrouvés à Rilland en Zélande, à la recherche de terrains horticoles moins chers pour leur expansion. La première serre de 3,3 hectares y a été érigée en 1997, suivie un an plus tard par une deuxième de la même taille. À partir de 2007, des phases de 10 hectares ont même été construites à Wieringermeer, un point vide sur la carte horticole néerlandaise jusqu'alors.

Il s'avère qu'Agro Care a également le nez pour de nouvelles opportunités dans d'autres domaines. En 2001, l'entreprise a été l'un des premiers producteurs de tomates à utiliser l'éclairage. Cela a permis à Agro Care de répondre aux exigences des supermarchés pendant l'hiver néerlandais à faible luminosité. « L'installation de l'éclairage a vraiment fait avancer les choses », explique le cofondateur Philip van Antwerpen. « Nous avons immédiatement commencé à installer des centrales de cogénération pour fournir l'électricité nécessaire à l'éclairage. À une époque où tout le monde avait des coûts énergétiques élevés, nous avons même généré des revenus à partir de l'énergie en fournissant de l'électricité au réseau. » 

Ad van Kester, Bas Eilander, Philip van Antwerpen, Kees van Veen et Paul Grootscholten, avec les actionnaires de NPM Capital dans Agro Care

Déménagement à l'étranger
La devise « No limits. No nonsense » a également été littéralement mise en pratique : après la première filiale étrangère en Espagne (2000), la culture des tomates s'est déplacée en Afrique. Il y a maintenant des entreprises de culture en Tunisie et au Maroc. Agro Care se charge également de son propre conditionnement. Avec d'autres producteurs, l'entreprise a créé Greenpack en 2007.

Fusion avec Kesgro
La fusion avec Kesgro des producteurs Ad van Kester et Paul Grootscholten a donné à Agro Care une envergure encore plus grande. Kees van Veen s'attend à ce que les 261 hectares de terres cultivées ne soient pas la fin de l'histoire. « Nous avons mis un point à l'horizon pour que la superficie passe à 1 000 hectares d'ici 2030. Cela ne signifie pas que nous construirons nous-mêmes tous ces hectares, nous pensons plutôt à des fusions et des reprises. Nous pensons qu'à ce moment-là, il ne restera plus qu'une poignée d'entreprises de culture de tomates pour desservir le marché européen. Et la culture sera beaucoup plus répartie en Europe. » 

Prendre soin des gens
L'énoncé de mission « We Care for People », qui figure en bonne place sur le nouveau site web, ouvre la voie aux projets futurs. « C'est un site à double fond », déclare Philip van Antwerpen. « We Care For People » s'accorde bien avec Agro Care. Nous sommes une entreprise qui prend soin des gens. De nombreuses personnes qui travaillent ici ont commencé comme apprentis. Ils ont la possibilité de devenir eux-mêmes cultivateurs. Et nous cultivons un produit qui est bon pour vous. Nous le faisons de la manière la plus durable possible, en traitant l'environnement avec soin. » 

Des défis à la hauteur
Tous deux reconnaissent que l'horticulture en serre présente plusieurs défis. Kees van Veen : « Les Pays-Bas sont confrontés à de nombreux problèmes : y aura-t-il encore de la place pour les grandes entreprises de serres dans notre pays, alors que la surface agricole doit être réduite ? Le marché de l'énergie est un défi, tout comme la réduction des émissions de CO₂. Et puis il y a la question de la main-d'œuvre, car nous serons confrontés à la question de savoir comment attirer suffisamment de travailleurs cette année encore. » 

Le site de Desert Joy en Tunisie. Agro Care a des plans d'expansion ici pour construire 120 hectares supplémentaires de serres avec une installation de désalinisation. Les plans ont été approuvés l'année dernière. Le producteur de tomates passe entièrement aux serres en verre. Vous pouvez visionner une vidéo à ce sujet sur Facebook.

Pour plus d'informations :  
Agro Care
info@agrocare.nl
www.agrocare.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)