Lepe se tourne vers la fraise blanche

Une fraise blanche avec une saveur et un arôme intenses qui rappellent l'ananas : c'est la pineberry, un fruit qui a surpris les consommateurs du monde entier. Très demandée dans des pays comme le Japon, elle est aussi connue sous le nom de shiroi houseki, « joyau blanc ». Et son prix élevé explique son surnom, puisqu'une douzaine de ces fraises blanches peut atteindre 60 euros.

Elle est commercialisée depuis 2011 et, loin d'être le résultat de manipulations génétiques, elle est l'une des plus anciennes variétés arrivées en France depuis le Chili en 1700. Sa couleur blanche est le résultat d'une carence en une protéine qui l'empêche d'acquérir la fameuse couleur rouge. 

C'est un ingénieur néerlandais qui, par hybridation naturelle, a réussi à fusionner les variétés Fragaria chiloensis et Fragaria virginiana pour obtenir ce fruit. 

Aujourd'hui la culture est également pratiquée dans la ville de Lepe, dans le sud de l'Espagne. Les fraises blanches de Huelva sont déjà sur les étals en ce moment et sont également très appréciées des confiseurs.

 

Source : diariodehuelva.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)