Le grossiste bavarois Matthias Stelzer à propos du marché des pommes de terre de consommation

« Des augmentations de prix de 4 à 5 € par 100 kg seraient nécessaires pour couvrir les coûts »

Pour le secteur bavarois de la pomme de terre, la saison de cette année a été plutôt difficile notamment en raison de problèmes de décoloration, de taupin, de mildiou ou encore de l'absence de forme, ainsi que de stabilité lors du stockage.

« Les ventes dans le commerce de détail alimentaire ont été un peu plus faibles ces dernières semaines, mais elles reprennent doucement. D'autre part, l'acceptation des marchandises par les éplucheurs et les fabricants de boulettes était assez bonne avant Noël. Mais aujourd'hui, l'écoulement est en légère baisse », rapporte Matthias Stelzer, propriétaire de l'entreprise Siegfried Stelzer de Königsmoos.


Le hall de stockage de pommes de terre a une capacité totale d'environ 6 000 tonnes.

Les volumes sont probablement disponibles dans les entrepôts régionaux de pommes de terre, mais les quantités commercialisables sont très réduites après le processus de préparation ou de lavage, selon Matthias Stelzer. Les prix sur le marché du frais sont actuellement de 18 à 20 € par 100 kg, les pommes de terre pelées se négocient à 13-15 € par 100 kg. « En d'autres années, ce niveau de prix aurait été tout à fait réjouissant ; compte tenu des circonstances et de l'augmentation des coûts, une prime de 4-5 € serait nécessaire pour couvrir les coûts. »


L'entreprise est installée à Königsmoos, en Bavière, depuis les années 1950 / Photo : Siegfried Stelzer e.K.

Baisse sensible du volume
En raison des confinements et des restrictions dans la restauration, le
secteur bavarois de la pomme de terre a également connu une baisse
considérable des volumes. « 2019 a été une très bonne année pour nous, avec laquelle il y a ensuite eu une baisse de 35 % des volumes en 2020 en raison de la pandémie. L'année dernière, nous avions 50 % de retard sur la saison 2019 en termes de volume. »

Droite : Stelzer se consacre au commerce de pommes de terre de table bavaroises lavées et non lavées.

En plus d'approvisionner le marché intérieur, une part importante des rendements bavarois est traditionnellement exportée. La saison des exportations bat maintenant son plein. « Notre principal marché de vente reste l'Europe du Sud et de l'Est. Malheureusement, l'Italie s'est tournée principalement vers les produits français pour la saison de cette année », déclare Matthias pour expliquer les conditions actuelles de l'exportation.


Nous fournissons des pommes de terre de table emballées dans des conteneurs de 2 à 25 kg, ainsi que des produits bruts emballés en vrac et dans des big bags.

Réduction des superficies à l'horizon
M. Stelzer est plutôt sceptique quant au développement des variétés à long terme et à l'expansion de la production biologique. « Nous nous sommes retirés du secteur biologique il y a deux ans car les dépenses supplémentaires étaient trop importantes pour nous par rapport aux ventes. » Selon Stelzer, le manque de planification de la succession dans de nombreuses exploitations de pommes de terre bavaroises est particulièrement inquiétant. « Malheureusement, nous n'avons pas les structures comme la Basse-Saxe, par exemple. Jusqu'à présent, la surface cultivée a encore pu être maintenue stable, mais dès l'année prochaine, je m'attends déjà à une première baisse de la production. »

Images : Siegfried Stelzer e.K.

Pour plus d'informations: :
Matthias Stelzer
Siegfried Stelzer e.K. Kartoffelgroßhandel
Ehekirchener Str. 23
86669 Königsmoos
Tél. : +49 8433/226
stelzer.siegfried@t-online.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)