Dominik Laux, de la société Erwin Laux Ltd, importe notamment des laitues de France

« Les coûts de transport ont augmenté d'environ 50 % »

2021 a été une année extrêmement difficile pour les producteurs et les négociants de laitue. Du mauvais temps aux pénuries d'approvisionnement dus à la crise, en passant par des prix très élevés, les négociants comme Dominik Laux de Erwin Laux Lts & Co. se souviennent d'une année difficile - avec des problèmes persistants.

« Les prix ont augmenté de 60 à 70 % l'année dernière, sans compter la période de Noël. Une caisse de neuf Lollo Rosso coûte actuellement entre 10 et 11 euros par caisse, alors que l'année dernière nous étions à des prix de 6,50-7,00 euros », explique M. Laux. Une situation qui s'explique par le peu de produits encore disponibles chez les producteurs. Dans de nombreux segments, néanmoins, la situation des prix des produits étrangers est assez stable.


Le siège de l'entreprise à Herxheim / Photo : Laux

« Pas grand-chose, avec peu d'argent »
« Avant, nous avions des laitues du sud de la France, que nous nous procurions aussi directement sur place. En attendant, nous travaillons avec une entreprise de logistique qui nous livre la marchandise. Comme les prix sont énormément élevés en ce moment et que la disponibilité est très faible, il n'était tout simplement pas rentable d'aller chercher la marchandise nous-mêmes. La qualité des laitues était assez bonne au début. Au moment de Noël, la disponibilité était de nouveau très faible, ce qui signifie que les marchandises étaient parfois en dessous de leur poids habituel. Ce qui veut dire qu'il n'y a pas grand-chose dedans, pour peu d'argent. »

Les produits, a-t-il précisé, étaient à la fois élevés en plein air et en serre. « Mais dans le segment de prix dans lequel nous évoluons actuellement, les gens ne le demandent plus, car ils sont contents de recevoir des produits tout court. » En tout cas, les producteurs du sud de la France ne s'en sortent pas mal financièrement.

Les coûts de transport augmentent de 50 %
« Entre-temps, il y a eu des problèmes avec toutes les laitues, qu'elles viennent d'Italie, d'Espagne, etc. À mon avis, la logistique a également joué un grand rôle dans la hausse extrême des prix. Les frais de transport ont augmenté d'environ 50 %, même s'il existe bien sûr des différences d'une région à l'autre. Mais je ne pense pas non plus que nous soyons arrivés au bout du chemin ; en fait, les coûts vont continuer à augmenter. Après tout, il y a une pénurie de chauffeurs, et ceux qui sont encore là veulent être mieux payés. Les transporteurs ajoutent également à leurs prix le carburant, l'énergie et d'autres coûts », souligne Dominik. 

10-12 palettes de laitues colorées par jour
La période de Noël s'est bien passée pour l'entreprise de Landau. « Il est certain qu'elle aurait pu se dérouler un peu mieux, mais le Coronavirus limite encore pas mal le commerce, bien sûr. Actuellement, nous pouvons livrer entre 10 et 12 palettes de laitues colorées par jour, ce qui dépend bien sûr à nouveau du jour. Nous approvisionnons principalement les marchés de gros et les restaurants des environs dans un rayon de 50-60 km. Nous livrons la marchandise du producteur directement aux détaillants via notre propre société de transport. »

Dans l'ensemble, les affaires ont toutefois été meilleures qu'en 2020, a-t-il déclaré, ajoutant que le marché de gros en particulier était également très dépendant de la restauration. Au début de la pandémie, Dominik Laux a également dû réduire les heures de travail de certains employés. Il n'a toutefois pas eu à licencier qui que ce soit. « Les licenciements sont généralement très compliqués dans notre secteur, car il est très difficile de trouver du bon personnel. »

Pour plus d'informations :
Dominik Laux
Erwin Laux GmbH & Co.KG
Albert-Einstein-Straße 14
76829 Landau
Tél Central : +49 72 76 - 96 33 900 - 0
Tél Ventes : +49 72 76 - 96 33 900 - 10
Fax Vente en gros : +49 72 76 - 96 33 900 - 99
Fax Restauration : +49 72 76 - 96 33 900 - 98
info@gemuese-laux.de  
https://www.gemuese-laux.de/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)