Les producteurs d'ananas demandent une protection contre les gardes terrestres et promoteurs immobiliers

Huit communautés de producteurs d'ananas de la municipalité de Nsawam-Adoagyiri, dans la région Est du Ghana, ont demandé à l'IGP, le Dr Akuffo Dampare, de leur fournir une protection policière contre les activités des gardes terrestres et des promoteurs immobiliers dans la région. Les communautés de Fotobi, Amanfo, Attakrom, Kwesidoe, Abirem, Boade, Gonnsee et Obodan se sentent menacées par leurs activités, qui menaceraient à leur tour leurs exploitations. 

Ils ont également demandé au ministre des Terres et des Ressources naturelles et à la Commission foncière de les soutenir dans leur démarche. Selon certaines sources, les gardes fonciers ont repris des hectares de terrain et les ont remis à un promoteur, qui a détruit un certain nombre de fermes d'ananas et d'autres produits alimentaires appartenant aux agriculteurs.

Les agriculteurs ne pouvaient pas se rendre dans leurs fermes pour récolter leurs produits en raison de l'insécurité créée par les gardes fonciers et cela affectait leurs moyens de subsistance, d'où leur demande à l'IGP d'assurer une présence policière dans la zone pour protéger leurs vies et leurs biens.

Source : newsghana.com.gh


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)